Le CNRS
 
 

Actualités

Dans la tête des bébés

Une dizaine de babylabs en France font avancer la recherche sur l’apprentissage chez le nourrisson. Des maths au langage, les expériences imaginées par les chercheurs mettent en lumière les surprenantes capacités cognitives des bébés. CNRS Le Journal vous emmène à la découverte des babylabs, et notamment celui de l’ISC Marc Jeannerod, à Bron.
- En savoir plus

CNRS, le 16 janvier 2018




La drosophile cultive la symbiose avec ses amis bactériens qui le lui rendent bien

Les relations symbiotiques entre animaux et bactéries sont classiquement étudiées sous l’angle des bénéfices physiologiques apportés par les bactéries intestinales à leur hôte. Une étude publiée, publiée le 26 décembre 2017 dans Cell Metabolism par l’équipe de François Leulier à l’IGFL, utilisant le modèle expérimental de symbiose entre la drosophile et sa bactérie commensale Lactobacillus plantarum, met en évidence un élégant mécanisme par lequel la drosophile favorise le maintien de cette association hôte/bactérie dans la durée. Cette symbiose est un prototype de mutualisme nutritionnel dont les mécanismes pourraient être conservés chez les organismes plus complexes.
- En savoir plus




Bonne année 2018 !


Frédéric Faure, délégué régional, et les personnels de la Délégation Rhône Auvergne, vous adressent leurs meilleurs voeux pour cette nouvelle année.




Climat : une avancée majeure pour la simulation des évènements extrêmes

L’étude quantitative des évènements climatiques extrêmes comme les canicules ou les ouragans, est l’un des défis contemporains les plus importants à relever. Sur ces questions, les modèles climatiques demandent un temps de calcul considérable ne permettant pas la quantification des évènements les plus extrêmes, qui sont aussi ceux qui présentent les risques et les impacts socio-économiques les plus importants. Des chercheurs du Laboratoire de physique proposent un nouvel algorithme dont le but est de réduire d’un facteur cent à mille, les temps de calculs associés à la modélisation de ces phénomènes.
- En savoir plus




Découverte d’un réseau militaire vieux de 4 000 ans en Syrie du Nord

En Syrie, la découverte de plus d’un millier de sites a renouvelé notre connaissance du peuplement des steppes pour toutes les périodes de l’histoire du Proche-Orient. Récemment, l’analyse d’images aériennes et satellitaires a permis la découverte d’un très vaste réseau structuré de surveillance et de communication datant de l’âge du Bronze moyen (2e millénaire av. J.-C.). Ces travaux, menés par des chercheurs du laboratoire Archéorient et de la Direction générale des antiquités et musées de Syrie, sont publiés dans la revue Paléorient le 19 décembre 2017.
- En savoir plus




L’arbre du vivant disponible sur tablettes et smartphones

L’outil Lifemap, qui permet d’explorer l’arbre du vivant, est maintenant disponible gratuitement sur l’App Store d’Apple (pour iPhone et iPad). Distribué depuis un an sur le Play Store d’Android, il cumule déjà plus de 50 000 téléchargements et s’impose comme un outil incontournable pour l’enseignement et pour la diffusion des connaissances sur l’évolution et la diversité des espèces. En raison du nombre considérable d’espèces connues – plusieurs millions –, la représentation de cet arbre a constitué un véritable défi. Lifemap permet de visualiser les niveaux hiérarchiques et les relations entre espèces et offre des liens directs vers des images et des articles de Wikipedia. L’outil a été développé par Damien de Vienne, du LBBE à Lyon. Il a été publié en décembre 2016 dans la revue PLoS Biology.
- En savoir plus




Zeste de science : peut-on simuler l’histoire du cosmos ?

Qu’est-ce que la matière noire ? Comment les galaxies se forment-elles au cours de l’évolution de l’univers ? Peut-on simuler l’histoire du cosmos ? Découvrez la dernière vidéo de Zeste de science, la nouvelle chaîne Youtube du CNRS, illustrant les travaux du CRAL.




Lancement du nouvel intranet régional du CNRS

Le CNRS Rhône Auvergne lance aujourd’hui son nouveau site intranet, animé par les services de la Délégation. Accessible à tous les personnels des unités (enregistrés dans RESEDA), ce nouvel outil a pour objectif de fournir des informations pratiques, des ressources, des contacts et des actualités aux unités et à leurs personnels. Le site est amené à se développer dans les prochaines semaines, n’hésitez pas à transmettre vos suggestions, remarques ou questions au service communication.
- Découvrir l’intranet régional




L’Institut lumière matière, lauréat du Trophée INPI 2017, catégorie "recherche"

Les Trophées INPI qui distinguent des entreprises et centres de recherche innovants pour l’exemplarité de leur stratégie de propriété industrielle, ont distingué l’ILM pour ses travaux sur la lumière pour sonder et façonner la matière. Avec une moyenne de 6 dépôts de brevets par an, l’ILM a mis en place une politique forte de protection de ses innovations, aboutissant à la création de plusieurs start–up, telles NH TherAguix ou Ablatom.
- En savoir plus




Archéologie : un trésor médiéval découvert à l’Abbaye de Cluny

Mi-septembre, sur le site de l’Abbaye de Cluny (Saône-et-Loire), une découverte majeure a été réalisée dans le cadre d’une opération de fouille : plus de 2 200 deniers et oboles en argent, 21 dinars musulmans en or, un anneau sigillaire et d’autres éléments en or. C’est la première fois que ces deniers sont retrouvés en si grand nombre et qu’un tel trésor réunit, au sein d’un même ensemble clos, des monnaies arabes en or, des deniers d’argent et un anneau sigillaire. Les travaux ont été dirigés par Anne Baud, enseignante-chercheure à l’Université Lumière Lyon 2 et Anne Flammin, ingénieure CNRS, rattachées au laboratoire Archéologie et archéométrie. Ils ont été menés en collaboration avec une équipe de 9 étudiant.es de l’Université Lumière Lyon 2 et de membres de la MOM – Jean Pouilloux.
- En savoir plus




La plus longue piste de dinosaure sauropode du monde révélée

Suite à la découverte en 2009 des plus grandes empreintes de dinosaures du monde dans le massif du Jura, plusieurs campagnes de fouilles ont permis de dégager d’autres traces sur plus de 150 mètres de long. Le site de Plagne abrite ainsi aujourd’hui la plus longue piste de dinosaure sauropode du monde. La compilation et l’analyse des résultats de ces fouilles par des chercheurs du LGL, du LMV et du musée de la Plage aux ptérosaures, publiés dans la revue Geobios, concluent que ces empreintes ont été laissées par un dinosaure d’au moins 35 m de long et 35 tonnes, voilà 150 millions d’années.
- En savoir plus




Un dinosaure végétarien avec des dents qui coupent comme des ciseaux

Une équipe franco-belge, impliquant le LGL TPE, vient de décrire un nouveau fossile de dinosaure herbivore rhabdodontidé mis au jour à Velaux-La Bastide Neuve dans les Bouches-du-Rhône. Les dents de Matheronodon provincialis à la morphologie unique opéraient à la manière de ciseaux pour couper les plantes avant ingestion. Son régime alimentaire était sans doute spécialisé sur des feuilles coriaces des premiers palmiers. Cette étude vient de paraître dans la revue Scientific Reports du groupe Nature.
- En savoir plus




Quand des punaises d’eau aident à mieux comprendre les processus évolutifs

Comment de nouvelles espèces émergent-elles et se diversifient-elles dans la nature ? Le processus de l’évolution par sélection naturelle explique cette diversification, mais les conditions génétiques et environnementales dictant ce mécanisme restent pourtant mal connues. L’équipe dirigée par Abderrahman Khila, directeur de recherche du CNRS à l’IGFL vient de découvrir comment des patineuses d’eau (les Rhagovelia) ont pu développer des structures en forme d’éventail à l’extrémité de leurs pattes pour remonter le courant des rivières, prouesse dont sont incapables d’autres espèces de punaises d’eau. Ils ont mis en évidence l’existence de deux gènes, jusqu’ici inconnus, et ont montré qu’ils sont justement à l’origine de l’apparition des éventails chez les Rhagovelia. Ces travaux sont publiés dans Science le 20 octobre 2017.
- En savoir plus




Les ondes gravitationnelles font la première lumière sur la fusion d’étoiles à neutrons

C’est une découverte majeure à plus d’un titre. Les scientifiques de la collaboration LIGO-Virgo (dont le CNRS est membre) ont observé pour la première fois des ondes gravitationnelles émises lors de la fusion de deux étoiles à neutrons, et non de deux trous noirs comme dans les cas précédents. Autre première : cette source d’ondes gravitationnelles émet de la lumière, observée dans les heures, jours et semaines qui suivirent grâce à la contribution de 70 autres observatoires sur Terre et dans l’espace. Cet ensemble d’observations marque l’avènement d’une astronomie dite "multi-messagers". Une moisson de résultats en est issue : d’une solution à l’énigme des sursauts gamma et à celle de l’origine des éléments chimiques les plus lourds – comme le plomb, l’or ou le platine –, en passant par l’étude des propriétés des étoiles à neutrons ou par une mesure indépendante de la vitesse d’expansion de l’Univers. Une dizaine d’articles scientifiques publiés le 16 octobre 2017 détaillent ces différents aspects. Ils sont signés par de nombreux chercheurs de laboratoires du CNRS (plus de 200 pour l’une des publications), membres de la collaboration LIGO-Virgo ou de groupes d’astronomes partenaires. Cette découverte implique à Lyon le Laboratoire des matériaux avancés.
- En savoir plus




2016, une année avec le CNRS en Rhône Auvergne


Découvertes incontournables, projets ambitieux et moments forts... Un condensé des aventures scientifiques et humaines de l’année écoulée est à découvrir dans 2016, une année avec le CNRS en Rhône Auvergne.
- En savoir plus

Haut de page

La circonscription Rhône Auvergne compte deux bassins scientifiques :


dont le CNRS est membre

et

CNRS le journal

JPEG - 4.9 ko

Rayonnement du CNRS

JPEG - 3.9 ko

Vous avez consacré tout ou partie de votre carrière au CNRS et vous souhaitez garder ce lien : adhérez à l’association des amis du CNRS.

Travailler au CNRS

Métiers, recrutement, concours, mobilité... Retrouvez toutes les informations sur le site

A ne pas manquer...

Un extrait de 3 à 5mn de films du catalogue de CNRS images.

Pôle de compétitivité


Chimie-Environnement Lyon et Rhône-Alpes

CNRS Rhône Auvergne
2 av. Albert Einstein
BP 61335
69609 Villeurbanne cedex
Tél : 04 72 44 56 00
Fax : 04 72 44 56 73

En savoir plus

Rechercher sur tous les sites du CNRS

Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site Intranet CNRS