Le CNRS
  Accueil > Medias > Communiqués de presse > Régionaux > ...

Régionaux

Nationaux

Archives

Communiqués 2012


14/12/2012 - Le cerveau des parfumeurs se modifie en fonction de leur expérience

JPEG - 4.3 ko

Les aires cérébrales associées à l’olfaction sont plus développées chez les parfumeurs professionnels que chez le « commun des mortels ». En outre, plus ces experts ont une longue carrière derrière eux, plus grande est la quantité de matière grise dans leurs aires olfactives. Ce nouvel exemple de l’étonnante plasticité cérébrale dont est doté l’être humain vient d’être révélé par des chercheurs du CNRS et de l’Inserm de l’équipe Codage et mémoire olfactive du CRNL. Ces résultats, obtenus grâce à des IRM anatomiques réalisées sur des parfumeurs professionnels, des étudiants en parfumerie et des sujets témoins montrent que l’entraînement permet d’inverser la diminution du volume de matière grise des aires olfactives liée à l’âge et observée dans la population générale. Ces travaux ont été publiés dans la revue NeuroImage du 12 décembre 2012.
- En savoir plus




07/12/2012 - Le premier port antique de Rome enfin retrouvé

Si les archéologues avaient mis au jour les grands monuments antiques d’Ostie, restait à découvrir l’emplacement du port qui alimentait Rome en blé. Grâce à des carottages sédimentaires, ce port « perdu » vient enfin d’être localisé au nord-ouest de la cité d’Ostie, en rive gauche de l’embouchure du Tibre. La stratigraphie révèle également qu’à sa fondation, entre le IVe et le IIe s. avant J.-C., le bassin était profond de 6 m, soit la profondeur d’un grand port maritime. Ces recherches ont été réalisées par une équipe franco-italienne de la Maison de l’Orient et de la Méditerranée (CNRS/ Université Lumière Lyon 2), de l’Ecole Française de Rome et de la Soprintendenza Speciale per i Beni Archeologici di Roma – Sede di Ostia (1) et sont publiées dans les Chroniques des Mélanges de l’Ecole Française de Rome du mois de décembre 2012.
- En savoir plus




19/11/2012 - Tempêtes extrêmes en Europe : l’Atlantique Nord, un puissant régulateur millénaire

JPEG - 7.2 ko

Des chercheurs duLGL et du laboratoire M2C (Caen/Rouen), en collaboration avec l’ETH Zürich (Suisse) et l’Université Colombia (Etats-Unis), viennent de mettre en évidence le rôle prépondérant de l’Atlantique Nord sur la régulation des tempêtes extrêmes en Europe au cours des 6500 dernières années. En utilisant, pour la première fois, des archives sédimentaires littorales provenant de sept pays d’Europe du Nord, ils ont démontré que l’augmentation de l’activité des tempêtes en Europe coïncidait avec les épisodes froids de l’Holocène, selon un cycle d’environ 1500 ans. Cette étude, publiée dans la revue Nature Geoscience (décembre 2012), tend à minimiser l’impact des variations de l’activité solaire sur la récurrence des périodes de tempêtes extrêmes à l’échelle millénaire.
- En savoir plus




08/11/2012 - Deux médailles de bronze CNRS pour la recherche clermontoise

JPEG - 4 ko

Deux membres du laboratoire GReD voient la qualité de leurs travaux récompensée par la Médaille de bronze CNRS pour ce palmarès 2012. La cérémonie de remise aura lieu le lundi 12 novembre 2012.
- En savoir plus




31/10/2012 - Des roches du Groenland témoignent du processus de formation de la Terre

Des roches vieilles de 3,4 milliards d’années issues de la chaîne montagneuse d’Isua, au sud-ouest du Groenland, viennent d’apporter des informations précieuses sur la structure de la Terre à ses premiers stades d’évolution. Une équipe franco-danoise menée par des chercheurs du LMV vient de découvrir, dans ces roches témoins du premier milliard d’années de notre planète, un déficit en Néodyme 142, élément chimique clé dans l’étude de la formation terrestre. Ce déficit étaye l’hypothèse selon laquelle, entre 100 et 200 millions d’années après sa formation, la Terre était constituée d’un océan de magma en fusion qui s’est peu à peu refroidi. Réalisés en collaboration avec le laboratoire TPE et l’Université de Copenhague, ces travaux sont publiés le 1er novembre 2012 dans la revue Nature.
- En savoir plus




19/10/2012 - Les filaments cosmiques représentent la moitié de la masse de l’Univers


Une équipe internationale d’astronomes dirigée par Mathilde Jauzac, du LAM (Marseille), a réalisé la première étude en trois dimensions d’un filament cosmique de matière sombre. Elle implique notamment en France le CRAL. En utilisant des données du télescope spatial Hubble, elle a pu découvrir que ce filament, inclus dans la toile cosmique, nourrit l’un des amas de galaxies les plus massifs de l’Univers et s’étend sur plus de 60 millions d’années-lumière. En extrapolant la très grande masse mesurée de ce filament à l’ensemble de la « toile cosmique », cette étude permet d’estimer que ces structures devraient contenir plus de la moitié de la masse totale de notre Univers. Ce résultat est publié en ligne sur MNRAS.
- En savoir plus




08/10/2012 - Inauguration de l’Institut de génomique fonctionnelle de Lyon

En 2001, le séquençage du génome humain bouleverse la biologie en donnant accès à une multitude d’informations nouvelles. La génomique fonctionnelle est née. En 2007, l’Institut de génomique fonctionnelle de Lyon voit le jour sans que les équipes aient les moyens de travailler dans un même lieu. Aujourd’hui, l’IGFL s’installe dans un nouveau bâtiment conçu pour favoriser les meilleures conditions de recherche en génomique fonctionnelle et élargir le champ d’application de ses travaux, de la santé à l’agronomie ou à l’environnement.
- En savoir plus




24/09/2012 - Un pas vers la prévention des maladies liées au collagène


Une équipe franco-anglaise, menée par des chercheurs de l’IBCP, vient de déterminer la structure 3D de l’extrémité terminale du procollagène, protéine précurseur du collagène, l’une des plus abondantes protéines de l’organisme. Appelé C-propeptide, ce domaine (partie de la protéine) joue un rôle extrêmement important dans l’assemblage du collagène dont le dysfonctionnement peut conduire à des maladies graves, voire mortelles. Ces travaux sont publiés le 23 septembre 2012 dans la revue Nature Structural and Molecular Biology.
- En savoir plus




18/09/2012 - Journées Inaugurales du CRNL : à la rencontre des neurosciences lyonnaises

Créé en janvier 2011, le CRNL organise ses Journées Inaugurales à Lyon les 25 et 26 septembre 2012. Ce sera l’occasion pour Olivier Bertrand, son directeur, de présenter les équipes, les objectifs et les projets du centre, que ce soit dans le cadre des Programmes d’Investissements d’Avenir, ou dans celui de l’immobilier avec la construction d’un « NeuroCampus ». Ces journées laisseront également place à la démonstration d’une interface cerveau-machine qui illustrera les possibilités d’interactions directes entre deux cerveaux et une machine capable de décoder leurs intentions.
- En savoir plus




14/09/2012 - Cristal, bronze et argent pour la recherche lyonnaise

Huit chercheurs et ingénieurs, membres de laboratoires lyonnais et villeurbannais de la délégation Rhône Auvergne du CNRS, voient la qualité de leurs travaux récompensée par le Cristal, la Médaille de bronze ou la Médaille d’argent CNRS pour ce palmarès 2012.
- En savoir plus




05/09/2012 - Inauguration d’un laboratoire clermontois dédié aux nouvelles technologies interventionnelles et chirurgicales

Le CNRS, l’Université d’Auvergne (UdA) et le Centre Hospitalier Universitaire de Clermont-Ferrand inaugurent l’Institut des Sciences de l’Image pour les Techniques interventionnelles (ISIT). Ce laboratoire est situé dans les locaux de la Faculté de Médecine de l’UdA, avec une antenne à l’IUT du Puy-En-Velay. Son ambition : inventer les technologies qui façonneront la chirurgie de demain.
- En savoir plus




27/08/2012 - Lyon accueille les spécialistes mondiaux en catalyse environnementale


Du 2 au 6 septembre, Lyon accueille la 7ème Conférence Internationale de la Catalyse Environnementale. Elle permet aux scientifiques du domaine de faire le point sur les réponses que peuvent apporter les chimistes spécialistes de la catalyse face à la dégradation de notre environnement. Le comité d’organisation est constitué de membres de l’Institut de recherches sur la catalyse et l’environnement de Lyon.
- Communiqué de presse
- Dossier de presse




08/08/2012 - Des dents fossilisées « croquent » le régime alimentaire des hominidés

Comment se nourrissaient les hominidés, nos ancêtres très lointains ? Les australopithèques, les paranthropes et les Homo ayant vécu autour de deux millions d’années avant notre ère en Afrique du Sud, adoptaient des régimes alimentaires bien différents. C’est ce que viennent d’établir des chercheurs du LGL TPE et du laboratoire AMIS (Toulouse, Strasbourg) grâce à l’analyse de dents découvertes dans cette région. Ces résultats, publiés le 8 août 2012 dans Nature, permettront de mieux comprendre certains aspects biologiques et sociaux de l’évolution humaine.
- En savoir plus




31/07/2012 - L’ironie sous le spectre de l’IRM

En sciences cognitives, la « théorie de l’esprit » est la capacité à interpréter les intentions d’autrui. Cette faculté participe à la compréhension du langage en permettant notamment de franchir le pas entre ce qu’un discours « veut dire » et le sens des mots qui le composent. Ces dernières années, des chercheurs ont identifié le réseau neuronal dédié à la « théorie de l’esprit » mais personne n’avait encore démontré que la compréhension d’un énoncé activait spécifiquement cet ensemble de neurones. C’est désormais chose faite : une équipe du L2C2 vient de révéler que l’activation du réseau neuronal « théorie de l’esprit » augmente lorsqu’un individu est confronté à des phrases ironiques. Ces travaux sont publiés dans la revue Neuroimage.
- En savoir plus




18/07/2012 - La formation de points chauds volcaniques analysée par les rayons X en laboratoire


Des scientifiques du LMV de Clermont-Ferrand et de l’ESRF ont recréé les conditions extrêmes que l’on trouve entre le noyau et le manteau terrestres, à 2900 km sous la surface, pour produire du magma. Avec l’aide du faisceau de rayons X de l’ESRF, le plus brillant au monde, ils ont pu soumettre quelques échantillons microscopiques de roches à ces pressions et températures extrêmes. Les résultats montrent pour la première fois que la roche partiellement fondue « flotte » et a tendance à remonter dans le manteau. Ces expériences confirmeraient l’hypothèse selon laquelle les volcans de points chauds tels que ceux des îles hawaïennes proviennent de « panaches », courants de magma issus de l’interface entre noyau et manteau. Ces résultats sont publiés le 19 juillet 2012 dans Nature.
- En savoir plus




13/07/2012 - Un nouveau marqueur pronostique du cancer du sein

Pascale Cohen et Julie Vendrell, chercheurs au CRCL, ont identifié le marqueur ZNF217 comme un nouveau marqueur de mauvais pronostic du cancer du sein. Les chercheurs ont montré que, chez les patientes atteintes de cancer du sein, la présence du marqueur ZNF217 pouvait permettre d’identifier celles qui ont un risque élevé de rechuter.
Grâce à ces travaux, un nouveau test diagnostic utilisant ce marqueur pourrait donc voir le jour et permettre aux cliniciens de choisir le traitement le plus efficace pour la patiente.
- En savoir plus




13/07/2012 - A l’occasion de son premier anniversaire, la plateforme Axel’One officialise le lancement de trois sites de recherche collaborative en région lyonnaise

La plateforme d’innovation collaborative chimie et environnement Axel’One, dont le CNRS est membre fondateur, a fêté le 24 juin 2012 la première année de son existence. A cette occasion, elle a annoncé le lancement des programmes immobiliers de ses trois sites basés en région lyonnaise, dédiés à deux thématiques d’excellence : les procédés propres et les matériaux innovants. En hébergeant des projets de R&D collaboratifs et en donnant accès à des outils mutualisés, Axel’One permettra de répondre aux défis au coeur des préoccupations de la région Rhône-Alpes : efficacité énergétique, intensification des procédés, allègement des matériaux, recyclage et matériaux biosourcés.
- En savoir plus




06/07/2012 - L’effet « coupe-faim » des protéines élucidé

Fréquemment recommandées dans les régimes amaigrissants, les protéines alimentaires ont fait la preuve de leur efficacité grâce à leurs effets « coupe-faim ». L’équipe de Gilles Mithieux, directeur de l’Unité Inserm « Nutrition et cerveau », composante de la Fédération de recherche santé Lyon-Est, est parvenue à expliquer les mécanismes biologiques responsables de cette propriété. Les chercheurs décrivent en détail les réactions en chaine provoquées par la digestion des protéines qui permettent de délivrer au cerveau un message de satiété, bien après le repas. Ces résultats, publiés le 05 juillet dans la revue Cell, permettent d’envisager une meilleure prise en charge des patients obèses ou en surpoids.
- En savoir plus




04/07/2012 - Observation d’une particule dont les caractéristiques sont compatibles avec celles du boson de Higgs tant attendu

À l’occasion d’un séminaire qui s’est tenu le 4 juillet au CERN en prélude à la grande conférence de physique des particules ICHEP2012 de Melbourne, les expériences ATLAS et CMS du "Grand collisionneur de protons" (LHC, au CERN) ont présenté leurs derniers résultats préliminaires. Les deux expériences observent une nouvelle particule dont les caractéristiques sont compatibles avec celles du boson de Higgs, clef de voute de l’interprétation du monde connu de l’infiniment petit. Une nouvelle au retentissement mondial, donc, après 40 ans d’efforts de la communauté scientifique. Ces résultats préliminaires font maintenant place à des travaux pour déterminer la nature précise de la particule observée. La circonscription Rhône Auvergne du CNRS compte trois laboratoires phares pour ce projet du CERN : l’Institut de physique nucléaire de Lyon (IPNL, Université Claude Bernard Lyon1 / CNRS), le Laboratoire de physique corpusculaire de Clermont-Ferrand (LPC, Université Blaise Pascal / CNRS) et le Centre de calcul de l’IN2P3 de Villeurbanne (CC-IN2P3, CNRS). Dès le 4 juillet, ces laboratoires ont proposé un point presse aux médias lyonnais et clermontois.

- En savoir plus




18/06/2012 - Comment évaluer la rigidité d’un objet sans le toucher


Deux équipes du Laboratoire de physique de la matière condensée et des nanostructures (CNRS / Université Claude Bernard Lyon 1) et du Laboratoire de physique des solides (Université Paris-Sud / CNRS), ont réussi à évaluer la rigidité d’un matériau… sans le toucher ! Pour y parvenir, les physiciens ont placé un liquide entre l’objet sondé et le « testeur » puis y ont créé un très faible écoulement à l’échelle nanométrique. Issue des dernières avancées en nano-mécanique, cette technique présente l’avantage d’être non invasive et donc non destructrice. Ces travaux pourraient permettre de nombreuses avancées pour analyser et intervenir sur des objets fins et fragiles comme par exemple une bulle ou une cellule. Ils sont publiés le 18 juin en ligne sur le site de la revue Physical Review Letters.
© Richard Villey et Frédéric Restagno
- En savoir plus




11/05/2012 - L’Europe en dirigeable pour étudier le lien entre pollution et réchauffement climatique


Pendant vingt semaines, un dirigeable survolera l’Europe du nord au sud avec à son bord scientifiques et matériel d’analyse. Le but ? Mieux caractériser la pollution de l’air pour permettre ensuite d’émettre certaines préconisations. Lancé le 4 mai 2012 en Allemagne, ce zeppelin traversera la France courant juillet. Cette campagne unique en son genre s’inscrit dans le cadre du projet PEGASOS qui vise à mieux comprendre les mécanismes liant pollution de l’air et changement climatique. Financé par la Commission européenne, il implique 16 pays dont la France, présente à travers trois laboratoires rattachés au CNRS et aux universités Claude Bernard Lyon 1, Pierre et Marie Curie, Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines et Joseph Fourier - Grenoble 1.
- En savoir plus




20/04/2012 - Mathématiques : première image d’un tore plat en 3D

De même qu’on ne peut pas mettre à plat un globe terrestre sans perturber les distances, les tores plats, objets mathématiques abstraits, semblaient impossibles à visualiser dans notre espace. Pourtant, une équipe de mathématiciens et d’informaticiens, dont des membres de l’Institut Camille Jordan (ICJ, CNRS/Lyon 1/INSA de Lyon/Univ. St-Étienne / ECL), a réussi à construire et représenter visuellement une image d’un tore plat dans l’espace à trois dimensions. Il s’agit d’une fractale lisse, à mi-chemin entre les fractales et les surfaces ordinaires. Ces résultats sont publiés dans PNAS.
- En savoir plus




20/04/2012 - Tectonique des plaques : un pas en avant vers la reconstitution du passé et la prédiction de l’avenir

Nicolas Coltice et Stéphane Labrosse du Laboratoire de Géologie de Lyon (CNRS/Lyon 1/ENS de Lyon), associés à Tobias Rolf et Paul Tackley de l’Institute of Geophysics de l’E.T.H. (Zurich, Suisse), ont mis au point un nouveau modèle de convection du manteau terrestre qui démontre l’importance du rôle des continents et devraient permettre de prévoir l’avenir de la géographie de la planète, mais aussi de reconstituer son évolution dans le passé.
- En savoir plus




13/04/2012 - Test de deux modes de scrutin alternatifs lors du premier tour présidentiel

Le 22 avril, des scientifiques du Groupe d’analyse et de théorie économique Lyon St-Etienne (GATE L-SE, CNRS/Université de Saint-Étienne) testent deux modes de scrutin alternatifs pour les présidentielles : l’un avec vote par note et l’autre avec vote par approbation. Cette expérience se déroule dans le bureau de votre de la Terrasse de Saint-Étienne. Elle est également menée en Alsace et en Basse-Normandie. Cette démarche vise à mieux comprendre les rouages démocratiques lors de prises de décisions collectives : elle n’a ni valeur de sondage ni d’influence sur le vote officiel, mais permet de tester les avantages et inconvénients des différents modes de scrutin.
- En savoir plus (.pdf)




13/04/2012 - Découverte d’un mécanisme de contrôle de la croissance fondé sur une réponse des cellules aux forces mécaniques


Une équipe interdisciplinaire composée de chercheurs français et polonais, pilotée par des chercheurs lyonnais des laboratoires « Reproduction et Développement des Plantes » et « Joliot Curie » (INRA, ENS de Lyon, CNRS, Université Claude Bernard Lyon 1), vient de découvrir un mécanisme par lequel les cellules utilisent les forces mécaniques pour coordonner la croissance du tissu, et ainsi guider la morphogenèse. Ce travail réalisé chez les plantes pourrait ouvrir des perspectives dans le domaine de la recherche agronomique et biomédicale.
- En savoir plus (.pdf)




03/04/2012 - Mieux comprendre la formation d’aérosols à la surface des océans : un enjeu majeur pour l’environnement.

Le 2 avril, l’Institut de recherches sur la catalyse et l’environnement de Lyon (IRCELYON, CNRS/Lyon1) donne le coup d’envoi d’un projet de grande ampleur. L’objectif : étudier les réactions photochimiques à l’interface de l’océan et de l’atmosphère. Mal connus, ils pourraient générer une part importante d’aérosols, des particules à forte incidence sur le climat et la qualité de l’air. Ce projet est lauréat 2011 du prestigieux concours ERC Advanced Grant.
- En savoir plus




21/03/2012 - Le CNRS et Dell s’associent pour accélérer le développement de solutions informatiques dédiées à la recherche

Dell et le CNRS, via le Centre de calcul de l’IN2P3 (CC IN2P3), ont signé un partenariat de trois ans pour soutenir et développer l’expertise de solutions novatrices autour du traitement massif de données et des moyens de calcul pour la recherche.
- En savoir plus (.pdf)




12/03/2012 - Une nouvelle sonde moléculaire pour améliorer la visualisation du zinc par imagerie médicale

Un nouveau traceur, 300 fois plus sensible que ceux actuellement disponibles, a été mis au point par les chercheurs du CEA, du CNRS et de l’École normale supérieure de Lyon pour déterminer et localiser le zinc par imagerie. Grâce à cette sensibilité accrue, il permet de visualiser de faibles concentrations de zinc, de l’ordre de celles présentes chez l’Homme – ce que les techniques actuelles d’imagerie médicale ne permettent pas. Ce traceur s’avère prometteur pour améliorer le diagnostic des pathologies associées à des dérégulations dans le métabolisme du zinc (Alzheimer, insuffisance rénale chronique…). Ces résultats ont été publiés le 12 mars sur le site de la revue Angewandte Chemie International Edition et ont fait l’objet d’un communiqué de presse CNRS.
- En savoir plus




08/03/2012 - Première mesure de l’énergie minimum nécessaire pour inscrire un bit informatique

Dans un ordinateur, l’écriture ou l’effacement d’un bit d’information nécessite forcément de dépenser une énergie dont la plus petite valeur possible est donnée par le principe de Landauer. Cette importante prédiction physique qui fait le lien entre la théorie de l’information et la thermodynamique vient pour la première fois d’être vérifiée expérimentalement par des chercheurs du Laboratoire de physique de l’ENS de Lyon, en collaboration avec un groupe allemand de l’Université de Augsburg. Leurs travaux sont publiés dans la revue Nature du 8 mars 2012.
- En savoir plus




02/03/2012 - Les réserves naturelles attirent le gibier... et les chasseurs

Dans une étude à paraître en mars 2012 dans la revue Ecological Applications, une équipe franco-suisse dont font partie des chercheurs du Laboratoire d’écologie alpine (LECA, CNRS/UJF/Univ. de Savoie) et du Laboratoire de biométrie et biologie évolutive (LBBE, CNRS/Lyon 1/INRIA/VetAgro Sup) ont analysé l’impact des réserves naturelles sur des sangliers mais aussi sur les chasseurs. Il ressort que ces zones refuges attirent le gibier mais aussi, à leur périphérie, les prédateurs humains, ce qui peut rendre ces réserves plus risquées pour les animaux qu’il n’y paraît.
- En savoir plus




28/02/2012 - Des lycéens à la découverte du LHC

Du 15 au 23 mars, le Laboratoire de physique corpusculaire de Clermont-Ferrand (CNRS/Université Blaise Pascal) et l’Institut de physique nucléaire de Lyon (CNRS/Lyon 1) vont participer au programme des Masterclasses internationales organisées par le Cern. Des lycéens de trois académies (Limoges, Clermont-Ferrand et Lyon) auront la chance de découvrir la physique des particules tout en échangeant leurs résultats avec d’autres classes du monde entier. Plus d’une centaine de lycéens de classes de Givors (69), de Clermont-Ferrand (63) et de Moulins-Yzeure (03) se retrouveront ainsi dans la peau d’apprenti-chercheurs et auront la possibilité d’analyser de vraies données enregistrées au Cern sur le Grand collisionneur de hadrons (LHC). Grâce à cette expérience unique, ils seront les témoins privilégiés d’une science vivante, alimentée par les premiers résultats du LHC, l’instrument à la fois le plus complexe et le plus puissant jamais construit pour étudier les particules élémentaires. Dix laboratoires français du CNRS participent à cette opération.
- En savoir plus




17/02/2012 - Mieux comprendre les déficits de mémoire des patients schizophrènes et des sujets sains âgés

La mémoire de travail qui consiste à maintenir et à traiter des informations pendant des courtes durées dépend du bon fonctionnement de régions spécifiques du cerveau. Cette faculté tend à décliner chez les patients schizophrènes comme chez les personnes âgées saines.
Jean-Claude Dreher, directeur de recherches au Centre de neurosciences cognitives (CNRS/Université Claude Bernard Lyon 1), en collaboration avec une équipe américaine du National Institute of Mental Health (Bethesda, Maryland), vient de montrer pour la première fois que les déficits de mémoire de travail des schizophrènes et des sujets âgés s’accompagnent de différences d’activation du cortex préfrontal, malgré des déficits de mémoire de travail identiques. Ces résultats permettent de mieux comprendre les mécanismes cérébraux sous-tendant les perturbations de la mémoire de travail des schizophrènes et des sujets âgés. Ils sont publiés en ligne le 17 février 2012 dans la revue américaine Biological Psychiatry.
- En savoir plus




17/02/2012 - Quand la physique éclaire le rôle de l’humidité dans le repassage

Les fers à repasser augmentent l’humidité d’un tissu par injection de vapeur d’eau. Quel est le rôle de cette vapeur sur le tissu ? Jusqu’à présent, on ne lui attribuait que le seul effet d’assouplir les fibres. Des chercheurs du Laboratoire de physique de la matière condensée et nanostructures de Lyon (CNRS/Lyon 1) ont montré que la vapeur d’eau a un autre rôle essentiel sur les contacts entre les fibres, et ceci indépendamment du fait que la matière dont elles sont constituées absorbe ou non l’humidité. Ces travaux viennent d’être publiés en ligne dans la revue Soft Matter.
- En savoir plus




16/02/2012 - Labex : 4 nouveaux laboratoires d’excellence pour Lyon/Saint-Etienne

Les résultats de cette seconde vague sont officiels depuis mardi 14 février : ils dotent le site de Lyon Saint-Etienne de 4 nouveaux laboratoires d’excellence, qui s’ajoutent aux 8 déjà labellisés lors de la première vague de l’appel à projets.
- En savoir plus




30/01/2012 - Les chèvres corses ou l’intérêt de préserver la diversité des races traditionnelles plus résistantes aux maladies

Les chèvres corses actuelles ont gardé une diversité génétique comparable à celle décrite au Moyen-Âge sur l’île. C’est ce que révèle l’étude paléogénétique menée notamment par une équipe de l’Institut de génomique fonctionnelle de Lyon (IGFL, CNRS/ENS de Lyon/Lyon 1/INRA). Cette étude illustrant l’intérêt de protéger les races anciennes, s’inscrit dans la promotion de la biodiversité. Elle fait l’objet d’une publication dans le journal scientifique américain PLOS du 26 janvier 2012.
- En savoir plus




20/01/2012 - Bronze et argent pour la recherche lyonnaise et clermontoise


Six chercheurs, membres de laboratoires de la délégation Rhône Auvergne du CNRS, voient la qualité de leurs travaux récompensée par une médaille CNRS de bronze ou d’argent du palmarès 2011. Ces distinctions seront remises aux lauréats le 30 janvier 2012 au nouvel Hôtel de Région, à Lyon.
- En savoir plus




18/01/2012 - Matériaux fragiles : les fissures vont moins vite que prévu !


Des chercheurs du CEA-IRAMIS et des laboratoires SVI (CNRS/Saint-Gobain) et LTDS (CNRS/École Centrale de Lyon/École Nationale d’Ingénieurs de Saint-Étienne), viennent de démontrer que lors de la fracture d’un matériau fragile, la vitesse des fissures est quatre fois moins élevée que ce que l’on soupçonnait théoriquement. Tant du point de vue de ses résultats que de la méthodologie employée, cette étude devrait bénéficier aux nombreux travaux en science et ingénierie des matériaux. Elle fait l’objet d’un article qui vient d’être publié dans la revue PNAS.
- En savoir plus

Haut de page

CNRS Rhône Auvergne
2 av. Albert Einstein
BP 61335
69609 Villeurbanne cedex
Tél : 04 72 44 56 00
Fax : 04 72 44 56 73

En savoir plus

Rechercher sur tous les sites du CNRS

Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site Intranet CNRS