Le CNRS
  Accueil > Potentiel scientifique > Ouvrages spécialisés > Parutions 2018

Parutions 2018


La médiation communiste

Dans ce livre en deux tomes,Bernard Lamizet (Triangle) propose une analyse du communisme et de la complexité de ses significations. Le tome 1 porte sur l’identité politique communiste et le tome 2 sur l’économie politique communiste pensée comme une analyse de la signification du travail, comme une critique de l’aliénation et des différentes formes qu’elle peut revêtir dans l’espace économique et politique contemporain.
- En savoir plus




Mai 68 par celles et ceux qui l’ont vécu

Mai-Juin 68, cinquante ans après… L’événement génère encore beaucoup de discours, de confiscations, de raccourcis, mais qui sait comment cet épisode extraordinaire est entré dans la vie de millions de personnes ordinaires ? Cette publication est le fruit de la sélection de plus de trois cents textes reçus lors d’un vaste appel à témoignages lancé en partenariat avec Mediapart. Ce livre a été coordonné par Christelle Dormoy-Rajramanan (CRESPPA , Paris), Boris Gobille (Triangle) et Érik Neveu (Arènes, Rennes).
- En savoir plus




Du texte à l’image. L’interprétation savante des oeuvres d’art


Fonder la signification des œuvres d’art sur des sources historiques, les étudier avec la même rigueur philologique que des écrits, telle est la méthode de François Fossier. Les contributeurs du présent recueil, de formations et de spécialités diverses, ont choisi de le suivre dans cette voie. S’il s’agit d’interroger les notions de texte et d’image, il s’agit surtout d’étudier comment des artistes les ont utilisées et confrontées, mais aussi comment les historiens de l’art, à leur tour, peuvent procéder pour écrire sur le visuel. Un ouvrage co-dirigé par Laurent Baridon (LARHRA) et Pierre Vaisse (Université de Genève).
- En savoir plus




Changer le monde, changer sa vie : enquête sur les militantes et les militants des années 1968 en France

50 ans après Mai 1968, que sont devenus les militants ? Après avoir jeté toutes leurs forces dans la bataille, cru souvent en l’imminence d’une révolution, suspendu longtemps leurs investissements scolaires, professionnels, voire affectifs pour “faire l’histoire”, comment ont-ils vécu l’érosion des espoirs de changement politique ? Cet ouvrage, co-dirigé par Sophie Béroud (Triangle), exploite des archives inexplorées et déplace le regard, de Paris aux régions, des têtes d’affiche aux militants ordinaires, de la crise de mai à la séquence historique 1966-1983.
- En savoir plus




L’artisanat du métal à Alep  : héritage et postérité

Cet ouvrage, sous la direction de Moheb Chanesaz, Ella Dardaillon et Jean-Claude David, tous trois associés au laboratoire Archéorient, s’intéresse à la métallurgie traditionnelle actuelle dans la ville d’Alep. Les auteurs croisent les aspects techniques (les processus de fabrication) et fonctionnels (l’organisation du travail dans l’atelier et les attitudes corporelles), avec une réflexion sur l’organisation générale de l’espace en rapport avec des considérations culturelles et sociales et avec le fonctionnement des pouvoirs urbains.
- En savoir plus




Série "Thibaudet à l’Académie"

Stéphane Zékian, membre de l’IHRIM, édite une série de 7 ouvrages autour d’Albert Thibaudet, l’un des plus grands critiques littéraires de l’entre-deux-guerres. Cette série est constituée d’une suite de sept essais composés dans le cadre des prix d’éloquence organisés par l’Académie française autour de 1900.
- En savoir plus




Morts avant de naître. La mort périnatale

Issus d’une fausse couche ou morts au seuil de l’existence, les enfants morts avant de naître ont toujours été placés dans une position ambiguë. Leur présence absente convoque tout à la fois leur famille et la communauté endeuillée, les règles de droits et les usages funéraires, les rituels séculiers et religieux. Riche des acquis de l’archéologie, de l’histoire, de la démographie et de la sociologie, cet ouvrage sur la mort périnatale donne, à rebours des travaux axés sur la santé publique ou le deuil, la priorité à la gestion des corps, aux modes d’enregistrement et au vécu familial pris dans son acception large, trois dimensions au poids crucial sur le destin de ces fœtus et mort-nés. Un ouvrage co-dirigé notamment par Philippe Charrier et Gaëlle Clavandier, membres du Centre Max Weber.
- En savoir plus




Les bobos n’existent pas

Omniprésent dans les médias, le champ politique et le langage ordinaire, le terme "bobo" n’est pas neutre. Son usage tend à simplifier, et donc aussi à masquer, l’hétérogénéité des populations et la complexité des processus qu’il prétend décrire. En réduisant les "bobos" à des caricatures, on juge des caractères, des intentions et des volontés, en oubliant que les représentations et les pratiques prennent place dans des trajectoires singulières et un monde hiérarchisé. Ainsi, scientifiquement parlant, les bobos n’existent pas, et des expressions telles que "boboïsation" ou "boboïsé" ne conviennent pas pour saisir et caractériser la diversité des logiques et des mécanismes, voire, parfois, les contradictions à l’œuvre dans les phénomènes de "gentrification". Un ouvrage co-dirigé par Jean-Yves Authier, membre du Centre Max Weber.
- En savoir plus




Logique, mathématiques, langue universelle. Anthologie, 1893-1917, Louis Couturat

Ce volume regroupe trente-neuf articles publiés entre 1893 et 1917 par le philosophe de la logique, des mathématiques et du langage que fut Louis Couturat (1868-1914). Ces articles, publiés dans diverses revues, en particulier dans la Revue de métaphysique et de morale, sont ici rassemblés pour la première fois. Ils portent essentiellement sur la logique, la philosophie des mathématiques et celle du langage sous l’angle de la langue universelle. Ils illustrent aussi la vigueur du lien entre sciences et philosophie à cette époque. Cet ouvrage, disponible en accès libre, s’inscrit dans la collection "Bibliothèque idéale des sciences sociales" dirigée par Pierre Mercklé (Centre Max Weber).
- En savoir plus




À la conquête des villes : sociologie politique des élections municipales de 2014 en France

Le propos de cet ouvrage co-dirigé par Sandrine Lévêque (Triangle) est, en s’appuyant sur des enquêtes fouillées, réalisées à l’occasion de ces élections sur une variété de terrains locaux, de contribuer à éclairer deux axes problématiques transversaux : la question des changements électoraux et du renouvellement de l’offre politique, articulée aux formes d’inertie révélées par la puissance des mécanismes d’ancrage territorial et de professionnalisation politique ; la question du travail politique en campagne, associée aux phénomènes de croyances qui structurent les pratiques politiques.
- En savoir plus




L’Individu libre : le libéralisme anglo-saxon de John Stuart Mill à nos jours

Comment distinguer un cœur commun à toutes les déclinaisons du libéralisme ? En se penchant sur des penseurs majeurs du libéralisme britannique, depuis J. S. Mill,et américain, pour la période contemporaine, cet ouvrage de Françoise Orazi (Triangle) retrace les principales évolutions théoriques. L’étude fait apparaitre l’individu libre comme principe premier.
- En savoir plus




Histoires verticales. Les usages politiques de la montagne (XIVe-XVIIIe siècles)

Et si la verticalité avait une histoire ? Dans la perception occidentale du monde en trois dimensions, la montagne joua un rôle déterminant. Celui-ci s’affirma à partir de la Renaissance, lorsque les Alpes et les Andes virent défiler des dizaines de milliers d’individus, simples mercenaires comme princes ou même rois, qui rêvaient de conquêtes à la hauteur de celles d’Alexandre et d’Hannibal. Un ouvrage de Stéphane Gal, membre du LARHRA.
- En savoir plus




Temporalités - "Compressed modernity" et temporalités chinoises

Ce numéro de la revue Temporalités a été coordonné par Laurence Roulleau-Berger, chercheure à Triangle et Liu Neng, chercheur associé avec le LIA sino-français de "Sociologie post-occidentale en Europe et en Chine".Les auteurs ont choisi dans ce numéro de proposer au lecteur d’aller voir de l’autre côté des frontières pour comprendre la variabilité de la notion de temporalité. En effet, des déplacements de regards s’imposent pour saisir les problématiques des intellectuels chinois en sciences sociales.
- En savoir plus




Pour en finir avec l’exception islamique

Mohamed Chérif Ferjani (Triangle) "mène sa critique systématique sur un double front : le culturalisme autochtone d’un côté, et l’essentialisme orientaliste de l’autre. Car les deux affichent une irrésistible fascination pour les mots et catégories aux dépens des faits et des enjeux. Ce volume regroupe un ensemble de textes publiés séparément ou/et donnés sous la forme de communications à des occasions diverses. Ils ont en commun d’avoir pour objet les problèmes épistémologiques que posent l’approche des faits islamiques et l’étude comparée des religions."
- En savoir plus




Poésie moderne et oralité dans les Amériques noires

Cette étude, sous la direction de Cyril Vettorato, membre de l’IHRIM, examine la poésie moderne de la diaspora africaine, en particulier au Brésil, aux États-Unis, à Cuba et dans la Caraïbe anglophone. Animés par une extraordinaire énergie politique, ses auteurs inventent de nouveaux rapports à l’oralité entre les langues et les médiums.
- En savoir plus




House of Cards : le crime en politique

Emmanuel Taïeb (Triangle) explore ici la façon dont les créateurs de la série mettent en scène des figures criminelles et monstrueuses, telles qu’on peut les trouver dans l’univers du polar ou des films d’horreur, puis les implantent dans l’univers politique qui, par sa faible résistance à la violence, devient un laboratoire de destruction systématique. Dans cette variation sur le conflit entre brutalisation et civilisation au cœur du pouvoir, la politique devient le lieu même du crime.
- En savoir plus




Lyon en luttes dans les années 68. Lieux et trajectoires de la contestation

Contre l’image trompeuse d’un Mai 68 stricte­ment parisien et estudiantin, il est important de rappeler, cinquante ans après l’événement, qu’il a affecté la France entière. Le Mai lyonnais n’est pas que la simple reproduction de celui de la capitale, puisque c’est dans le Rhône que se sont déroulés certains des épisodes décisifs de la crise. Le Collectif de la Grande Côte qui signe cet ouvrage est une équipe réunissant sept chercheuses et chercheurs en sociologie, science politique et histoire qui, pendant quatre ans, ont dépouillé d’importantes archives et conduit une centaine d’entretiens auprès de militants et militantes ayant participé à Mai 68 et aux luttes qui l’ont suivi à Lyon. Il rassemble des chercheurs du LARHRA, du Centre Max Weber et de Triangle.
- En savoir plus




Savoir géographique et cartographie dans l’espace germanique protestant, 1520-1620

La Renaissance européenne est marquée par les voyages de découverte et l’élargissement de la connaissance du monde. Au même moment, la réception humaniste de quelques textes antiques (notamment de Ptolémée et de Strasbon) familiarise les milieux lettrés avec un nouveau mot : géographie.L’espace germanique, en particulier protestant, joue un rôle important dans l’élaboration conceptuelle de cette discipline et dans sa mise en œuvre au XVIe siècle. Cet ouvrage d’Axelle Chassagnette (LARHRA) cherche à éclairer les contextes intellectuels, sociaux et politiques, ainsi que les modalités pratiques de la naissance de la discipline géographique dans le Saint Empire.
- En savoir plus




Fictions de la Révolution (1789-1912)

La Révolution française, avant de devenir lieu de mémoire républicaine, cristallise les polémiques sur le sens de l’histoire, le rapport de l’individu au devenir de la nation, la nécessité de la violence à l’œuvre dans le développement des civilisations. À travers les romans, pièces de théâtre ou poèmes d’auteurs de premier plan (Chateaubriand, Balzac, Hugo, Lamartine, les Goncourt, Anatole France) et d’écrivains méconnus, cet ouvrage co-dirigé par Jean-Louis Roulin (IHRIM) analyse comment la mise en fiction permet de problématiser et de modéliser ces questions décisives, et qui ne cessent de resurgir jusque dans notre présent.
- En savoir plus




Psychologie cognitive des apprentissages scolaires

Cet ouvrage collectif, co-écrit par une équipe de 39 spécialistes, explicite, dans un contenu clair et accessible, les mécanismes cognitifs liés aux principaux apprentissages qu’un individu doit parvenir à acquérir au cours de sa vie. Les apprentissages sont abordés essentiellement chez l’enfant d’âge scolaire avec les apprentissages dits initiaux ou fondamentaux (lire, écrire, compter, …) et, dans une moindre mesure, chez l’adulte dans une perspective de psychologie cognitive appliquée. Cet ouvrage a été réalisé sous la co-direction de Ludovic Ferrand, membre du LAPSCO.
- En savoir plus




Boxing, the Gym, and Men.The Mark of the Fist

La boxe est un affrontement à l’Autre dont l’enjeu dépasse les seules limites du gymnase. Jérôme Beauchez (Centre Max Weber) l’a compris en transpirant avec les boxeurs, dont il a partagé les entraînements et recueilli les récits de vie. Décrivant l’expérience du face-à-face dans toutes ses dimensions, l’auteur montre les visages de l’adversité tels qu’ils apparaissent aux combattants. Cette publication est une traduction en anglais de l’ouvrage L’empreinte du poing. La boxe, le gymnase et leurs hommes du même auteur, paru en 2014.
- En savoir plus




Seuils du nom propre

Ce volume co-dirigé par Nicolas Laurent, membre de l’IHRIM, explore la pertinence stylistique des usages, standards et modifiés, du nom propre et revient plus précisément sur les formes périphériques ou hybrides de dénominations individuelles (surnoms, sobriquets, titres, etc.), qui constituent autant de seuils du nom propre.
- En savoir plus




Policy Analysis in France

Cet ouvrage, co-dirigé par Philippe Zittoun (LAET) propose une synthèse inédite de l’analyse des politiques publiques en France, comprise tout à la fois comme champ académique mais aussi comme un savoir expert, et parfois profane, produit et/ou mobilisé pendant les processus de fabrique, transformation et mise en œuvre des politiques publiques. Différentes instances et types d’acteurs (Parlement, partis politiques, fonctionnaires locaux et nationaux, syndicalistes, Think Tank, groupes d’intérêt, etc.) sont ainsi étudiés plus en détail au cours des 18 chapitres qui composent l’ouvrage par plus d’une vingtaine de contributeurs.
- En savoir plus




Viêt-Nam, fractures d’une nation

Le Viêt-Nam, connu pour sa lutte héroïque pour l’indépendance, fut un des grands mythes du XXe siècle. Entre décolonisation et guerre fratricide, son histoire apparaît comme exemplaire mais que sait-on de ses fractures internes ? Quels furent les chemins des possibles pour ce pays colonisé et décolonisé dans la violence ? Quelles furent ses sources d’inspiration ? Quels types de révolutions et de guerres ce pays a-t-il traversé au cours du XXe siècle ? Cet ouvrage de François Guillemot (IAO) nous convie à une exploration inédite du Viêt-Nam "vu de l’intérieur" de l’empire démantelé pendant le XIXe siècle à l’État-nation réunifié d’aujourd’hui.
- En savoir plus




L’empereur et le moine. Les relations du pouvoir impérial avec les monastères à Byzance (IXe-XIIIe siècle)

Cet ouvrage de Rosa Benoit-Meggenis (Ciham) s’intéresse aux relations des moines avec l’empereur, relations personnelles, spirituelles et institutionnelles qui sous-tendent ce patronage a priori paradoxal ; entre le IXe et le XIIIe siècle, les monastères bénéficiaient de privilèges importants alors même que les empereurs cherchaient à limiter l’emprise des puissants sur les terres, principalement pour des raisons fiscales.
- En savoir plus




Théâtre et Peuple. De Louis-Sébastien Mercier à Firmin Gémier

L’association des mots "théâtre" et "peuple" a produit en France diverses pratiques, théories, utopies. Quelles voies esthétiques et idéologiques empruntèrent les pensées sociales de la scène ? De Louis-Sébastien Mercier à Firmin Gémier, les réponses sont variées. Elles demeurent d’actualité. Un ouvrage d’Olivier Bara (IHRIM).
- En savoir plus




Le mai 68 des écrivains : crise politique et avant-gardes littéraires

Mai-juin 68 : la contestation saisit des pans entiers de la société française, des lycéens aux étudiants, des ouvriers aux employés, des cadres aux acteurs de la culture. Facultés, usines, institutions occupées se transforment en une immense scène où tout est passé au crible de la critique : exploitation, aliénation, gaullisme, normes sociales, hiérarchies, domination, autorité. Cette gigantesque prise de parole est marquée par une créativité inédite. C’est à ces avant-gardes littéraires qu’est consacrée l’étude de Boris Gobille, membre du laboratoire Triangle.
- En savoir plus




L’interprétation sociologique des rêves

Le rêve peut-il être appréhendé par les sciences sociales ? Objet devenu indissociable de la psychanalyse, étudié par la psychologie et les neurosciences, il était jusqu’à ce jour largement ignoré des sociologues. Bernard Lahire (Centre Max Weber) propose avec cet ouvrage d’entrer dans la logique même de sa fabrication, et de relier les rêves aux expériences que les individus ont vécues dans le monde social, avec l’ambition d’élaborer une théorie générale de l’expression onirique.
- En savoir plus

Haut de page

CNRS Rhône Auvergne
2 av. Albert Einstein
BP 61335
69609 Villeurbanne cedex
Tél : 04 72 44 56 00
Fax : 04 72 44 56 73

En savoir plus

Rechercher sur tous les sites du CNRS

Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site Intranet CNRS
Warning: mysql_query(): Unable to save result set in /var/www/localhost/htdocs/spip/ecrire/req/mysql.php on line 194