Le CNRS
  Accueil > Potentiel scientifique > Ouvrages spécialisés > Parutions 2019

Parutions 2019


Patience, prudence et petits pas. A la recherche du sens du travail social et médico-social

Cet ouvrage est le fruit d’une recherche-action partie du constat qu’il est nécessaire de rénover les modes d’action des travailleurs/euses sociaux/ales. L’initiative, commencée en septembre 2016, a fait dialoguer pendant deux ans des sociologues du Centre Max Weber : Lucie Lechevalier Hurard, Bertrand Ravon, Bénédicte Rivet et Pierre Vidal-Naquet, un illustrateur de bande dessinée et une trentaine de praticien.nes du travail social et médico-social, tou.tes rassemblé.es au sein du Collectif Métis.
- En savoir plus




Les armes des Romains, de la république à l’Antiquité tardive

Bénéficiant des travaux les plus récents des spécialistes qui, un peu partout en Europe, étudient les armes romaines, cet ouvrage, dirigé par Michel Feugère (ArAr), fait le point des connaissances actuelles sur l’armement légionnaire et auxiliaire, ses origines et son évolution, l’artillerie, la cavalerie. Pour chaque catégorie, il développe les multiples aspects de l’évolution historique : apparition, adaptation aux modes de combat, utilisation, causes de son abandon.
- En savoir plus




Écrire l’histoire des sexualités

Dans ce livre, Jeffrey Weeks, auteur majeur du champ, décrit de façon claire et systématique les évolutions récentes de l’histoire des sexualités et en expose les enjeux actuels. Opposé à tout déterminisme biologique, il passe en revue les principales approches de l’historiographie anglo-saxonne et internationale, tant mainstream que queer, LGBT, féministe ou postcoloniale. Texte traduit de l’anglais par une équipe dirigée par Françoise Orazi (Triangle).
- En savoir plus




Quand la Terre tremble. Séismes, éruptions volcaniques et glissements de terrain en France

Tremblements de terre, volcans, glissements de terrain… la France n’échappe pas à ces phénomènes telluriques. Un groupe de chercheurs coordonné par le CNRS et avec la contribution de Patrick Bachèlery (Laboratoire magmas et volcans), a mené un état des lieux de ces phénomènes, ainsi qu’une réflexion sur les questions d’alerte, de responsabilité et de communication.
- En savoir plus




Le travail des dominations - De l’emprise aux résistances

Alors qu’elles ont joué un rôle majeur lors de la naissance de la sociologie du travail et de l’analyse du fordisme, les notions de domination et de résistance semblent de moins en moins utilisées aujourd’hui. Cette tendance est-elle le symptôme d’une transformation des rapports au travail ou, bien davantage, des catégories d’analyse des acteurs et des chercheurs ? C’est à cette question que les auteurs de cet ouvrage, Frédéric Mougeot et Clément Ruffier (Centre Max Weber), apportent des éléments d’éclairage à partir de positionnements théoriques variés mais surtout, d’analyses empiriques de multiples situations de travail.
- En savoir plus




La fabrique des programmes d’enseignement dans le supérieur

Ce nouveau numéro de la Revue d’anthropologie des connaissances, coordonné par Julien Barrier et Rachel Vanneuville (Triangle), propose de réunir un ensemble de travaux autour de la fabrique des programmes d’enseignement dans le supérieur. Son objectif est d’abord de mieux faire connaître, au-delà des spécialistes de l’éducation, les recherches menées sur ce thème dans l’espace francophone et international.
- En savoir plus




Émotions de Dieu. Attributions et appropriations chrétiennes

Parler de Dieu suppose de lui attribuer des qualités qui montrent combien sa nature diverge de celle de l’homme. Dès lors, comment parler d’émotions de Dieu, puisque les mouvements, le dérèglement et l’altération qu’elles présument renvoient, dès l’Antiquité, à la faiblesse et à la passivité humaines ? Ces émotions divines traversent pourtant bien l’Ancien Testament, qui présente un Dieu tour à tour affligé, offensé, en colère, aimant et prenant pitié de ses créatures. Ce volume, co-dirigé par Frédéric Gabriel (IHRIM) propose d’élargir l’enquête aux gestes sociaux dans lesquels les émotions de Dieu sont impliquées.
- En savoir plus




La lutte clandestine en France. Une histoire de la Résistance, 1940-1944

Avec cet ouvrage, trois historiens, spécialistes de la Résistance dont Laurent Douzou (LARHRA), ont décidé de conjuguer leurs expertises et de se soumettre à une critique réciproque et exigeante. Tout en suivant la trame chronologique de la période, depuis les premières manifestations du refus en 1940 jusqu’aux libérations du territoire à l’été et à l’automne 1944, c’est bien une approche anthropologique du phénomène qui a été privilégiée. Elle conduit à mettre l’accent sur la densité extrême du temps résistant, à scruter ses pratiques et ses sociabilités, à interroger aussi les liens qui se tissent peu à peu avec la société.
- En savoir plus




Des jeunes à la marge  ? Transgressions des sexes et conformité de genre dans les groupes juvéniles

Dans les travaux français de la sociologie de la jeunesse, la question du genre comme processus d’assignation sexuée des pratiques et des représentations, renouvelant la lecture des rapports sociaux de domination, n’est apparue que récemment. Poursuivant l’interrogation initiale des premières Rencontres Jeunes & Sociétés sur « les cadres et les modalités de la socialisation sexuée », cet ouvrage, co-dirigé par Hélène Buisson-Fenet (Triangle) analyse les marginalités et les déviances juvéniles à l’égard des normes de genre.
- En savoir plus




Pour la sociologie urbaine

Pour la sociologie urbaine est un livre consacré à Yves Grafmeyer, une figure marquante de la sociologie urbaine française. Jean-Yves Authier (Centre Max Weber) présente, sous la forme d’entretiens, son itinéraire professionnel, la genèse, les objets, les enjeux et les résultats de ses travaux de recherche, ainsi que les notions sociologiques majeures qu’il a mobilisées. Il permet ensuite de découvrir ou de redécouvrir une sélection de textes particulièrement significatifs de sa production, et se termine par les témoignages de quelques-uns de ses collègues.
- En savoir plus




Michel-Ange, origines d’une renommée

L’ouvrage entend prendre Michel-Ange et son œuvre au « mot ». Nourri par les sources littéraires contemporaines, Guillaume Cassegrain (LARHRA) propose une lecture monographique et une analyse biographique qui éclairent l’œuvre de Michel-Ange comme sa personnalité artistique. Notes, poèmes et correspondances autographes de l’artiste, associés aux nombreux témoignages laissés par ses proches mais aussi par les théoriciens de l’art, composent ainsi un portrait physique, moral et esthétique de cet « ange, plus divin qu’humain ».
- En savoir plus




Penser les frontières sociales

Si elle a longtemps été l’apanage des géographes et des historiens, la notion de frontière cristallise depuis plusieurs années un intérêt croissant au sein des sciences sociales, au point d’avoir désormais conquis le statut de concept sociologique. Sur la base d’enquêtes empiriques menées sur une diversité de terrains, ce livre, co-dirigé par Lilian Mathieu (Centre Max Weber), s’empare de la question classique des divisions des sociétés différenciées pour l’éclairer sous un jour nouveau. Les rapports entre logiques professionnelles, tout particulièrement au sein des mondes de l’art et de la culture, et les formes d’engagement civique ou politique sont au cœur de cette exploration.
- En savoir plus




Lettres philosophiques

Selon l’expression de Lanson, les Lettres philosophiques sont « la première bombe lancée contre l’Ancien Régime ». L’esprit libéral de Voltaire y examine la société française à l’aune du modèle anglais. Cette édition d’Olivier Ferret et Anthony McKenna (IHRIM) fait le pari de montrer la cohérence de l’ouvrage à la suite de l’adjonction de l’anti-Pascal.
- En savoir plus




Muslims in Southern Africa  : Johannesburg’s Somali diaspora

Cet ouvrage porte sur l’analyse socio-historique de la diaspora somalienne et musulmane à Johannesburg et dans le contexte de formation de la région australe de l’espace indianocéanique, et plus particulièrement depuis la guerre anglo-boer (1899-1902) jusqu’à la période post-apartheid. À partir d’un travail d’archives et une recherche ethnographique, Samadia Sadouni (Triangle) analyse l’entrecroisement des processus de migration, de localisation urbaine, d’entrepreneuriat et de mobilité transnationale à travers l’étude des pratiques religieuses et des interactions historiques entre la diaspora somalienne et les empires britannique et ottoman.
- En savoir plus




Innovation et créativité en PME : enjeux, mutations et perspectives

Afin de survivre et de se différencier sur leur marché, les PME, qui représentent plus de 90% des entreprises dans le monde, doivent faire preuve de créativité et innover. Dans cet ouvrage, Claudine Gay (Triangle) présente un cadre conceptuel pour penser l’innovation et la créativité en PME. Celui-ci prend en considération le rapport stratégique des PME à l’environnement et les mutations économiques, technologiques et sociales auxquelles les PME doivent faire face.
- En savoir plus




La Haine des clercs. L’anti-intellectualisme en France

La France, dit-on, serait la patrie des intellectuels. Ce lieu commun occulte la virulence des haines que s’attirent les clercs au « pays qui aime les idées ». Faut-il considérer que les accès d’anti-intellectualisme que l’histoire a retenus ? l’affaire Dreyfus, le « procès de l’intelligence », la « querelle des mauvais maîtres » ? ne seraient que des accidents de parcours propres à dramatiser le récit national ? Cet ouvrage de Sarah Al-Matary (IHRIM) montre au contraire que l’anti-intellectualisme manifeste, en France, une ardeur continue depuis le XIXe siècle.
- En savoir plus




Jean-Baptiste de la Salle, un mystique en action


Le 7 avril 1719 mourait Jean-Baptiste de La Salle, fondateur des Frères des Ecoles chrétiennes, la congrégation enseignante catholique aujourd’hui la plus nombreuse, implantée sur tous les continents. Cette biographie de Bernard Hours (LARHRA) propose de redécouvrir sa personnalité, son itinéraire et son oeuvre qui lui ont valu d’être canonisé en 1900 par Léon XIII et déclaré " patron de tous les éducateurs " en 1950 par Pie XII.
- En savoir plus




Analyser les usages des financements communautaires aux marges de l’Europe

Ce numéro thématique de la Revue Gouvernance, co-dirigé par Dorota Dakowska (Triangle) invite à se pencher sur l’articulation entre l’action publique européenne et les espaces politiques nationaux, à la fois des nouveaux États membres et des pays du voisinage, pour étudier les logiques sociales qui sous-tendent la mise en oeuvre des programmes et financements communautaires.
- En savoir plus




D’une ville à l’autre

Cet ouvrage, co-dirigé par Jean-Yves Authier (Centre Max Weber), réunit une vingtaine de chercheurs en sociologie urbaine, qui pratiquent dans leurs travaux la comparaison internationale. Leurs contributions illustrent en quoi, et à quelles conditions, la comparaison peut permettre de mieux analyser les structures sociospatiales, les processus, les normes et les catégories de pensée. Elles montrent aussi, au-delà de l’approche monographique souvent adoptée dans l’étude des villes, ou en complément de celle-ci, comment différentes façons de comparer permettent de monter en généralité et de développer l’inventivité théorique.
- En savoir plus




L’ingénierie territoriale : quels prolongements à la réforme territoriale ?

Cet ouvrage dirigé par Jean-Luc Pissaloux (Triangle) et auquel ont participé des spécialistes de plusieurs disciplines (juristes, économistes, gestionnaires, géographes, sociologues), tous familiers du monde territorial, vise sinon à définir, du moins à circonscrire et illustrer l’expression « ingénierie territoriale », très à la mode depuis quelques années dans le système politico-administratif français, et singulièrement au sein des territoires.
- En savoir plus




Le Siècle des Lesdiguières

Que reste-t-il des Lesdiguières ? Le XVIIe siècle fut celui de l’ascension d’une des plus jeunes et néanmoins puissantes familles du royaume de France. La guerre et les arts permirent à cette lignée neuve de s’imposer dans le paysage politique et de déployer ses splendeurs à la cour comme en province. Sous la direction de Marianne Clerc et Stéphane Gal, tout deux membres du LARHRA, historiens, historiens de l’art et conservateurs ont croisé leurs recherches afin d’éclairer le « Siècle des Lesdiguières », révélant des pans méconnus de la splendeur de cette dynastie et, à travers elle, la forte implication nobiliaire dans le domaine des arts.
- En savoir plus




La BD au crible de l’Histoire. Hergé, Maurras, les Jésuites et quelques autres...


La BD est avant tout assimilée à un objet de distraction et de plaisir. Elle peut toutefois être aussi considérée comme une source par les historiens. Les récits en cases témoignent en effet de la culture ou des convictions des éditeurs et des auteurs. Philippe Delisle (LARHRA) part des cases et des bulles, et propose en guise de conclusion, une analyse historienne méthodique et approfondie d’une planche de Tintin au Congo.
- En savoir plus




Le métier d’enseignant : une identité introuvable ?

Le « monde enseignant » est un objet de fantasme social et politique de longue date. L’illusion d’une certaine unité de ce groupe social perdure, en décalage avec les études qui soulignent les segmentations, voire les fractures qui le divisent. Sous la co-direction d’Hélène Buisson-Fenet (Triangle) cet ouvrage fait à la fois un bilan des connaissances sociologiques sur le monde enseignant et aborde par des exemples concrets les enjeux d’identité professionnelle des enseignants.
- En savoir plus




La santé globale au prisme de l’analyse des politiques publiques

Co-dirigé par Gwenola Le Naour (Triangle), cet ouvrage présente les grandes approches qui sont à l’origine du succès de la sociologie de l’action publique et revient sur les récentes transformations des modes d’action publique, avant de présenter des cas d’études pertinents pour réfléchir aujourd’hui à l’action publique dans le champ de la santé globale. Public destinataire : étudiants inscrits dans des parcours en sociologie de l’action publique dans le champ de la santé publique, élèves des campus de médecine, des écoles agronomiques et vétérinaires et des établissements de santé.
- En savoir plus




Chacun son Horace

À la différence de Virgile qui n’était pas théoricien, ou d’Aristote qui n’était pas poète, Horace offre à la fois une théorie et une pratique, et celles-ci cultivent l’ambiguïté, sinon la contradiction. Sous la co-direction de Michel Jourde (IHRIM), cet ouvrage vient clore les quatre années du projet ANR (Agence Nationale de la Recherche) consacré à la réception d’Horace à l’âge moderne.
- En savoir plus




Marchands d’angoisse. Le Mali tel qu’il est, tel qu’il pourrait être

Le Mali agonise, tiraillé entre l’image fictive de « belle démocratie » des années 1990 et la situation cauchemar­desque actuelle : narcoterrorisme au quotidien, inégalités sociales grandissantes et injustices prégnantes. Avec cet ouvrage, Mohamed Amara (Centre Max Weber), en tant que sociologue et enfant du pays, envisage des solutions.
- En savoir plus




Rencontres avec Michel Offerlé

Plusieurs membres de l’UMR Triangle ont contribué à cet ouvrage hommage à Michel Offerlé dont : Sandrine Lévêque, François Buton, Sophie Beroud, Caroline Frau, et Paul Bacot. Plus d’une soixantaine de contributions rappellent combien son œuvre, mais aussi sa personne, ont compté pour elles et pour eux. Est dévoilée ainsi un peu de la personnalité de celui qui leur a donné le goût de la recherche sans les enfermer dans une « école » de science politique.
- En savoir plus




Jacques Lusseyran entre cécité et lumière

Cet ouvrage, sous la co-direction de Marion Chottin (IHRIM) propose une vaste exploration de la vision intérieure paradoxale de cet homme qui, ayant perdu la vue à l’âge de 8 ans, s’est construit autour de la lumière et des couleurs dont il affirme garder la perception et qu’il magnifie par l’écriture. Différentes approches permettent d’étudier la place qu’il occupa au sein de la Résistance, l’attitude qu’il adopta face à la réalité tragique des camps de concentration et d’interroger les catégories essentielles de son écriture.
- En savoir plus




Les politiques de lutte contre le cancer en France  : regards sur les pratiques et les innovations médicales

La pathologie cancéreuse s’est imposée comme un enjeu majeur et une priorité de santé publique, comme en témoignent les moyens financiers engagés, la création d’une agence nationale de recherche (INCa) et les trois Plans Cancer qui se sont succédé depuis 2003. Le présent ouvrage, co-dirigé par Audrey Vézian (Triangle) porte un regard sociologique sur l’action des politiques publiques en matière de lutte contre le cancer et sur ses principaux enjeux : prise en charge des malades, place des médecins et des patients, accès au dépistage, prix des traitements médicamenteux, exposition aux facteurs de risque, réglementation des produits cancérigènes…
- En savoir plus




Natura delectat : Ars et Natura dans la création poétique d’Ausone

Notable de Gaule Aquitaine, personnage public, Ausone est une figure majeure du ive siècle de notre ère. Chantre d’une poésie raffinée et érudite, moins «  politiquement engagé  » que d’autres de ses contemporains, le poète aquitain a longtemps souffert d’un «  déficit  » d’image et a parfois été considéré comme un poète habile mais ennuyeux. Cet ouvrage, de Florence Garambois-Vasquez (HiSoMa) se propose de déconstruire ces critiques en abordant l’oeuvre du poète par une double thématique, qui, dans l’Antiquité, fonctionne quasiment comme un couple dialectique, celle de l’art et la nature.
- En savoir plus




Écrits, genre et autorités Enquête en Tunisie


Fondé sur une longue enquête de terrain, cet ouvrage de Abir Kréfa (Centre Max Weber), offre une analyse détaillée de l’univers littéraire tunisien et des rapports sociaux de sexe qui le traversent jusqu’à la révolution. Il déspécifie la Tunisie, souvent présentée comme une exception. Au-delà de ce pays, il rend intelligibles les façons dont se reproduisent les rapports de genre et les modes de domination en contexte autoritaire.
- En savoir plus




Introduction aux vibrations aléatoires

La mécanique aléatoire, particulièrement l’étude des vibrations, est une discipline essentielle en ingénierie. Les applications sont nombreuses dans les industries du transport, de l’aéronautique, du spatial et de l’énergie. Cet ouvrage d’Alain Le Bot (LTDS) est le fruit d’un cours enseigné à l’École centrale de Lyon. Il rassemble en un tout cohérent les notions essentielles en mécanique vibratoire, traitement du signal et théorie des probabilités souvent dispersées dans la littérature.
- En savoir plus

Haut de page

CNRS Rhône Auvergne
2 av. Albert Einstein
BP 61335
69609 Villeurbanne cedex
Tél : 04 72 44 56 00
Fax : 04 72 44 56 73

En savoir plus

Rechercher sur tous les sites du CNRS

Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site Intranet CNRS
Warning: mysql_query(): Unable to save result set in /var/www/localhost/htdocs/spip/ecrire/req/mysql.php on line 194