Le CNRS
  Accueil > Laboratoires > Distinctions CNRS > Distinctions et prix > ...

Sylvain Auroux, médaille d’argent 2004


Bâtisseur du savoir

Sylvain Auroux, 56 ans, chercheur au CNRS depuis 1979 est le fondateur en France des recherches sur l’histoire et l’épistémologie des sciences du langage. Auteur d’un vaste ensemble de productions dans ce domaine, son « œuvre » scientifique représente une contribution de première importance reconnue intertionalement.

Sylvain Auroux

Sciences de l’homme et de la société
Directeur de l’Ecole normale supérieure, unité Histoire des théories linguistiques - Ecole normale supérieure lettres et sciences humaines (ENS LSH)
CNRS/Université Paris 7/ENS LSH

Sylvain Auroux a réalisé une carrière institutionnelle remarquable : depuis sa formation (agrégation de philosophie, Ecole Normale Supérieure de Saint-Cloud, thèse Introduction à la sémiotique des encyclopédistes et habilitation) jusqu’à ses nombreuses tâches de direction et d’expertise : directeur de laboratoires et de plusieurs collections, auditeur et expert pour le MRT, pour le CNRS, dans le GIS Sciences cognitives et pour des commissions et comités de gestion universitaires. Membre du Comité national de 1991 à 1999 et président de section pendant 4 ans, il est directeur de l’ENS Fontenay-Saint Cloud depuis 1995, établissement qu’il a délocalisé en région Rhône-Alpes en septembre 2000.


Son oeuvre scientifique est tout aussi exceptionnelle,
Sylvain Auroux est l’auteur de 150 articles ou chapitres d’ouvrages dans des revues ou éditions françaises et internationales, et de 12 ouvrages portant sur l’histoire des théories linguistiques, sur la logique, sur la philosophie du langage et sur l’épistémologie de la linguistique. Ses travaux portent plus particulièrement sur la description des conceptions linguistiques au 18ème siècle dans l’Encyclopédie et sur la langue des calculs de Condillac. Ils comportent également une modélisation de la logique classique et de ses rapports entre la logique de Port-Royal et l’algèbre logique de Boole.
Sylvain Auroux apporte une réflexion sur le rôle de la logique dans les sciences cognitives ainsi qu’une description de ce qu’il appelle « la révolution de la grammatisation », c’est-à-dire l’émergence historique d’une technologie grammaticale dans les différentes traditions, à propos de laquelle il présente outre une description de l’histoire des sciences du langage, deux thèses fortes : l’antériorité de l’écriture par rapport aux sciences du langage et l’existence de « révolutions techno-linguistiques » (écriture, grammatisation et automatisation).

Dans une autre dimension, Sylvain Auroux analyse, dans un premier temps, les rapports des sciences humaines (et des sciences du langage) à la philosophie, puis, dans un deuxième ouvrage, il propose une vision synthétique de toute la réflexion philosophique concernant le langage qui, par son ampleur (de la tradition platonicienne à la philosophie analytique en passant par les pathologies, la psychanalyse et les mathématisations de la connaissance du langage) ouvre de multiples pistes de recherche. On soulignera enfin la portée de sa réflexion épistémologique sur les possibilités et limites d’une représentation du langage comme système calculable, réflexion qui passe par une analyse critique, à la fois de la grammaire générative et des sciences cognitives, pour redéfinir le champ possible de la représentation du fonctionnement du langage et ses fondements.

Enfin, Sylvain Auroux est concepteur, directeur ou co-éditeur de 20 ouvrages collectifs dont les plus marquants sont la monumentale Histoire des idées linguistiques, le Dictionnaire des notions philosophiques ainsi qu’une History of Linguistics and Communication Science dans la collection internationale de De Gruyter à Berlin.

Déjà médaille de bronze du CNRS en 1983, cette nouvelle récompense, en argent cette fois, ne fait que confirmer la qualité, l’originalité et l’ampleur de son œuvre fondatrice, au carrefour de la linguistique, de la philosophie et de l’épistémologie.

Publications choisies :

- 1989-2000 : Histoire des idées linguistiques (dir.), 3 vols, Liège, Mardaga
- 1990, Les notions philosophiques (dir.), Paris, PUF
- 1992, A revoluçao tecnologica da gramatizaçao, Campinas (Brésil), Editora da Unicamp. (120p. exposé synthétique des conceptions épistémologiques contenues dans les tomes 1 et 2 de l’Histoire des idées linguistiques)
- 1992, La logique des idées, Paris, Vrin, Montréal, Bellamin
- 1994, La révolution technologique de la grammatisation. Introduction à l’histoire des sciences du langage, Liège, Editions Pierre Mardaga, 216p
- 1996, La philosophie du langage, Paris, PUF, 450p
- 1998, La raison, le langage et les normes, Paris, Presses Universitaires de France, 350p
- 2000, Histoire, Epistémologie, Langage, textes choisis S. Auroux, Introduction, choix et commentaire N. Bocadorova (en russe), Moscou, Edition du Progrès, 407p
- 2002, Auroux, Sylvain et al, ed., History of the Language Sciences ; Geschichte der Sprachwissenschaften, Berlin, Walter de Gruyter, Vol. 18, coll. : Handbücher zur Sprachund Kommunikationswissenschaft / Handbooks of Linguistics and Communication Science, 930p
- 2001, "Radicaliser le desantisme." Jean Toussaint Desanti, Une pensée et son site, ed. G. Ravis Giordani, Fontenay, ENS Editions, 237-244

Talents, édition 2004 - Sylvain Auroux, page 4 (.pdf)
Haut de page

CNRS Rhône Auvergne
2 av. Albert Einstein
BP 61335
69609 Villeurbanne cedex
Tél : 04 72 44 56 00
Fax : 04 72 44 56 73

En savoir plus

Rechercher sur tous les sites du CNRS

Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site Intranet CNRS