Le CNRS
  Accueil > Laboratoires > Distinctions CNRS > Distinctions et prix > ...

Jean-Paul Bravard, médaille d’argent 2004


L’homme qui aimait les fleuves

Jean-Paul Bravard est spécialiste des fleuves, intégrateurs de la complexité. Il est aujourd’hui l’un des géographes français dont le rayonnement international est le plus grand, en témoignent l’excellence et l’abondance de sa production scientifique. Responsable d’un vaste programme européen d’amélioration de l’état des fleuves, il prône constamment l’ouverture à l’interdisciplinarité.

Jean-Paul Bravard

Sciences de l’homme et de la société
Unité Environnement, Ville et Société (EVS)
CNRS/Université Lyon 2/Université Lyon 3/Institut national des sciences appliquées de Lyon (INSA)/Ecole nationale des travaux publics de l’Etat (ENTPE)

Jean-Paul BRAVARD, 56 ans, est professeur à l’Université Lumière-Lyon 2 et coordonnateur de la Zone Atelier « Bassin du Rhône » (ZABR). Son parcours d’enseignant-chercheur est exemplaire : titulaire de l’agrégation de géographie (1972), d’une thèse de 3e cycle (1980) et d’un doctorat d’Etat (1985), il a d’abord enseigné dans le Secondaire (1971-78) avant d’accomplir pendant ce dernier quart de siècle une brillante carrière universitaire aux Universités de Lyon 3, Paris-Sorbonne, puis Lyon 2.
Membre senior de l’Institut Universitaire de France depuis 2001, il est l’artisan d’un essor considérable de la géographie physique dont la morphodynamique fluviale est devenue, sous son impulsion, l’un des fleurons de la recherche française. Il a su faire renaître et se développer en France cette spécialité dans sa double dimension, conceptuelle et appliquée.
Unanimement reconnu pour son interdisciplinarité, Jean-Paul Bravard est un « passeur de frontières » qui a jeté un pont entre plusieurs communautés au sein des SHS : entre d’une part la géographie, l’histoire et l’archéologie, en tant que promoteur de la démarche géoarchéologique ; d’autre part entre les SHS et les autres départements du CNRS (SDV, SPI et SDU), dans le cadre de partenariats opérationnels, de programmes interdisciplinaires et internationaux mis en place avec les écologues et les hydrauliciens.

Sa pratique de la recherche, qui irrigue aujourd’hui la communauté nationale, est exemplaire à double titre. D’abord, elle articule étroitement la recherche fondamentale la plus exigeante et la recherche finalisée la plus en prise avec la demande sociale des gestionnaires de l’environnement et de l’aménagement du territoire. Ensuite, elle s’inscrit dans le cadre d’un dialogue très fructueux entre les chercheurs travaillant sur le Passé et les chercheurs travaillant sur l’Actuel, dialogue qui est le passage obligé de nouvelles avancées dans le domaine de la compréhension des crises environnementales et des mécanismes de durabilité et de résilience des systèmes.

Sa production scientifique est impressionnante par sa qualité et son abondance. Elle totalise plus de 200 titres dont : 7 ouvrages en tant qu’auteur ou éditeur scientifique, 31 contributions à ouvrages collectifs publiés en France, 86 articles dans des revues à comité de lecture dont les plus prestigieuses du domaine (Geomorphology, Catena, Environmental Management, Quaternary Science Reviews, Sedimentology, etc.).

Jean-Paul Bravard a obtenu la médaille du bronze du CNRS en 1989. Son rayonnement international, son ouverture à l’interdisciplinarité et l’articulation de ses travaux entre recherche fondamentale et recherche finalisée lui valent aujourd’hui cette médaille d’argent du CNRS.

Publications choisies :

- BRAVARD J.-P., PETIT F., Les cours d’eau. Dynamique du système fluvial, Paris, Colin, 2e édition, 2000, 222 p.
- BRAVARD J.-P., Les extrêmes hydrologiques : handicaps réductibles ou composantes patrimoniales à sauvegarder, in BRAVARD J.-P. (ed), "Les régions françaises face aux extrêmes hydrologiques. Gestion des excès et de la pénurie", Paris, SEDES, coll. Mobilité spatiale, 2000, p. 5-14.
- BRAVARD J.-P. (coord.) : Les régions françaises face aux extrêmes hydrologiques. Gestion des excès et de la pénurie, Paris, SEDES, coll. Mobilité spatiale, 2000, 287 p.
- BRAVARD J.-P., Paris et la Seine. La progressive maîtrise d’un bassin fluvial au service de la capitale, in BRAVARD J -P. (ed.), "Les régions françaises face aux extrêmes hydrologiques. Gestion des excès et de la pénurie", Paris, SEDES, coll. Mobilité spatiale, 2000, p. 150-164.
- BRAVARD J.P., KONDOLF G.M., PIÉGAY H, Environmental and societal effects of river incision and remedial strategies, in SIMON A. et S. DARBY, "Incised river channels", J. Wiley and Sons, 1999, p. 303-341.
- BRAVARD J.-P., LANDON N., Les ajustements d’un torrent du Diois (Alpes du Sud). Essai de micro-histoire géomorphologique, "Eau et environnement en Tunisie", ENS Editions, 2000.
- BRAVARD J.-P., LESUEUR P., MARION L., La dynamique des flux, la rétention et le renouvellement des sédiments, in FUSTEC E., LEFEUVRE J.-Cl. (éd.), "Fonctions et valeurs des zones humides", Dunod, Paris, 2000, p. 107-128.

Talents, édition 2004 - Jean-Paul Bravard, page 10 (.pdf)
Haut de page

CNRS Rhône Auvergne
2 av. Albert Einstein
BP 61335
69609 Villeurbanne cedex
Tél : 04 72 44 56 00
Fax : 04 72 44 56 73

En savoir plus

Rechercher sur tous les sites du CNRS

Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site Intranet CNRS