Le CNRS
  Accueil > La délégation à votre service > Technique et patrimoine > Opérations terminées

Opérations terminées


Rénovation de l’amphithéâtre de la Délégation Régionale Rhône Auvergne

Ces travaux ont été réceptionnés en novembre 2015.

Le CNRS possède au sein de sa délégation Rhône Auvergne un amphithéâtre recevant du public (classement ERP 5° catégorie).

Cet amphithéâtre présentait des non conformités à la réglementation en vigueur, particulièrement concernant l’accès des personnes handicapées. Le but premier était donc de palier à ces non-conformités, et avec cette démarche, de rénover l’amphithéâtre. La zone concernée regroupe l’amphithéâtre existant, sa régie (bloc arrière), ses chemins d’accès internes et externes (parking, issues de secours, etc.), les sanitaires, ses espaces techniques support et les abords de la salle principale.



Modernisation du système de sécurité incendie du Laboratoire des Matériaux Avancés (LMA Bâtiment VIRGO)

Ces travaux ont été réceptionnés en septembre 2015.

Ils avaient pour objet la modernisation du Système de Sécurité Incendie existant, par la fourniture et la pose d’une installation adressable avec des détecteurs automatiques et déclencheurs manuels également adressables.



Réhabilitation des locaux de l’Institut de Biologie et Chimie des Protéines (IBCP)

Ces travaux ont été réceptionnés en août 2015.

Après la fin des travaux de surélévation 4D réalisés en 2012 à l’Institut de Biologie et de Chimie des Protéines (IBCP, CNRS / Université Claude Bernard Lyon 1), un nouveau chantier a pris place sur le site de l’IBCP avec la rénovation de l’aile sud.

Ces travaux comprennent :
  • La réfection complète du 2e étage. La rénovation du réseau de soufflage/ ventilation qui se fera désormais en faux plafond afin d’assurer une meilleure circulation de l’air.
  • Le rez-de-chaussée et le premier étage ont fait l’objet d’un nettoyage complet ainsi que le remplacement des faux plafonds et du mobilier.
  • Une évaluation de l’ensemble des équipements électriques de l’aile sud ainsi que la remise en conformité des équipements électriques du 3e étage.



Rénovation des réseaux de chauffage/climatisation de l’Institut de Sciences Cognitives (ISC)

Les travaux ont été réceptionnés en juillet 2015.

Il s’agissait de rénover les réseaux de chauffage ainsi que de climatisation au sein de l’institut de sciences cognitives afin d’assurer la conformité de ces réseaux par rapport aux règlementations en vigueurs. Les réseaux de distribution d’eau du bâtiment ISC présentaient des traces de corrosion importantes.

Les objectifs étaient :
  • Le contrôle de l’ensemble du réseau de chauffage/ climatisation de l’institut des sciences cognitives (ISC) afin de déceler d’éventuelles corrosions non détectées.
  • L’analyse des types de corrosions rencontrées et le diagnostic des opérations à engager pour la mise en conformité des installations.
  • La rénovation et le remplacement des installations hydrauliques de l’Institut de Sciences Cognitives. Les travaux se déroulant en site occupé, des mesures visant à ne pas gêner les activités des laboratoires ont été entreprises.



Télé Relève des compteurs d’énergie

Il s’agissait d’équiper tous les compteurs électriques, eau, thermiques (calories) et gaz des sites de la délégation Rhône-Auvergne d’un système de télé relève.
Le CNRS dispose d’un logiciel de gestion du patrimoine : "LOGIC", équipé d’un module consacré à la gestion de l’énergie et des fluides. L’objectif était de collecter les informations sous format Excel et de renseigner ce logiciel de gestion du patrimoine de manière automatisée. L’installation permettra également d’avoir une vue et une analyse globale et dans le détail des consommations et de profiter de l’ensemble des fonctionnalités (tableaux, graphiques).



Rénovation du parking de la délégation régionale

Cette opération s’est terminée en septembre 2014.

Il s’agissait de procéder à la rénovation et à l’aménagement du parking de la délégation Rhône Auvergne à Villeurbanne. L’initiative résulte de différents constats : celui d’un enrobé déformé par les racines des arbres à plusieurs endroits, de marquages au sol effacés, et de grilles d’évacuation abaissées, empêchant le bon écoulement des eaux pluviales.
Le chantier a débuté à la fin du mois de juin, et s’est terminé en septembre 2014. Les travaux ont donc été les suivants : reprise des enrobés du parking, reprise du cerclage des arbres avec traitement des racines, contrôle des canalisations d’évacuation des eaux pluviales existantes, marquage des emplacements du parking.
L’éclairage du parking a également été rénové (remplacement des candélabres, passage en LED).
Le résultat final permet par ailleurs d’améliorer l’accessibilité du site, et notamment de son amphithéâtre, aux personnes en situation de handicap, avec la création d’un cheminement le long des places du parking.



Restructuration et extension du batiment Médico-Social (BMS)

Les travaux de restructuration et d’extension du Bâtiment Médico-social ont été réceptionnés en novembre 2013.
JPEG - 61.4 ko
L’ensemble du bâtiment médico-social du CNRS a bénéficié de travaux.
La salle de restaurant (le nouveau restaurant CNRS "La Table d’Einstein") a été réhabilitée et agrandie, et plusieurs services se sont installés dans les nouveaux locaux : le Comité local d’action sociale, le pôle social du Service des ressources humaines, le Service de médecine de prévention et le Service prévention et sécurité. Ce local comprend également les bureaux des organisations syndicales et trois nouvelles salles de réunion.



Surélévation 4D de l’Institut de Biologie et Chimie des Protéines (IBCP)

Les travaux de surélévation 4D de l’Institut de Biologie et Chime des Protéines (IBCP) ont été réceptionnés en mars 2013.
JPEG - 69.9 ko
L’Institut de biologie et de chimie des protéines (IBCP, CNRS / Université Claude Bernard Lyon 1) inaugure le 14 juin 2013 sa nouvelle extension : 733m2 qui comprendront notamment une plateforme de visualisation 3D interactive des protéines. Cette opération a été menée dans le cadre de Lyon Cité campus avec un financement majoritaire du Département, maître d’ouvrage délégué. L’Institut de biologie et chimie des protéines (IBCP) du CNRS et de l’Université Claude Bernard Lyon 1, est un expert reconnu au niveau international en science des protéines. Il comprend deux laboratoires : l’un en infectiologie moléculaire et l’autre sur le cartilage et les tissus tels que la cornée ou la peau. Ses travaux de recherche trouvent de nombreuses applications dans le monde de la santé. L’institut est par exemple à l’origine de la start-up Calixar qu’il héberge. Cette dernière produit des cibles thérapeutiques et/ou antigènes membranaires sans altération. L’IBCP cultive également des liens étroits avec le monde industriel, notamment les acteurs du campus Charles Mérieux où il se situe (Lyon 7).
L’extension de l’IBCP a été conçue par l’architecte lyonnais Jean-Yves Bonnerue. Elle comprend deux étages situés sur l’aile nord-ouest du bâtiment. Avec ces 733m2 supplémentaires, l’institut totalise une surface de plus de 5 200m2. Ce nouvel espace comprend plus de 400m2 de laboratoire, 112m2 dédiés à la formation, 112m2 pour l’informatique et 107m2 de locaux techniques. Parmi les équipements : une plateforme graphique interactive disposant des toutes dernières technologies 3D. Cet outil permet de visualiser et d’étudier les protéines « dans l’espace » : un réel atout pour modéliser et mieux comprendre leur comportement. Cette nouvelle extension a été construite dans le cadre de « Lyon Cité Campus », projet de « l’Opération Campus » lancée par l’État et soutenue par les collectivités territoriales. Dans le cas présent, le Département du Rhône a financé à hauteur de 2 M€ sur un budget total de 2,3M€ (HT). Le complément a été pris en charge par le CNRS, propriétaire du bâtiment, et l’IBCP. Le CNRS a délégué la maîtrise d’ouvrage au Département.



Institut des Sciences Analytiques (ISA)

Ce nouveau bâtiment a été réceptionné en décembre 2012.
JPEG - 113.7 ko
L’Institut des Sciences Analytiques (ISA) est issu du regroupement du Service Central d’Analyse du CNRS (Solaize), de l’UMR 5180 des Sciences Analytiques-LSA (UCBL-CNRS) et de l’Institut National de Recherche en Sciences et Technologies pour l’Environnement et l’Agriculture (IRSTEA). Il est situé sur le campus de la Doua et forme avec le CRMN (Résonance Magnétique Nucléaire) et l’IRSTEA la Cité Lyonnaise de l’Environnement et de l’Analyse (CLEA).



Microscopie Électronique en Transmission Environnementale et à vocation Tomographie (METET)

Les travaux d’extension du bâtiment IRCELyon ont été réceptionnés fin 2012.
JPEG - 218.2 ko
L’inauguration de ce bâtiment et du microscope Ly-EtTEM l’occupant s’est déroulé le 25 novembre 2013 :
Le consortium lyonno-stéphanois de microscopie (CLYM) vient de faire l’acquisition d’un microscope électronique permettant d’étudier les matériaux jusqu’à l’échelle de l’atome tout en maîtrisant les conditions d’observations sous gaz et en température : une ouverture importante en termes d’observation et de mesure. Cet équipement et le nouveau bâtiment qui l’accueille ont été financés par le CNRS, le Grand Lyon et la Région Rhône-Alpes dans le cadre du Contrat de Projet Etat-Région (CPER).
Particularité de ce nouveau microscope, Ly-EtTEM fait partie de la famille des Microscopes Electroniques en Transmission (MET), une technique incontournable en science des matériaux permettant des observations jusqu’à l’échelle de l’atome.
Ce nouveau microscope est cependant le fruit d’une innovation bien spécifique : il permet l’imagerie et l’analyse de la matière en conditions « environnementales ». Ces conditions rendent possible le suivi des réactions en direct en ayant la maîtrise de la température et de la pression de gaz environnante (jusqu’à 1000°C et environ 20 mbar). De plus, Ly-EtTEM dispose d’un Correcteur pour les inévitables « aberrations optiques » afin d’améliorer la résolution des atomes jusqu’au 1/10° de nanomètre. Environnement, transport, santé, nouveaux matériaux, catalyse... les sujets de recherche pouvant s’appuyer sur Ly-EtTEM sont donc très larges.
L’ensemble de ces performances, associées à des approches 3D, vaut au microscope sa dénomination : Ly-EtTEM signifie « Lyon Environmental tomographic Transmission Electron Microscope ». Pour l’acquisition de cet instrument, le CLYM a fait confiance au fournisseur FEI, spécialiste en microscopie. Ly-EtTEM est installé au laboratoire IRCELYON (CNRS / Lyon 1), un des partenaires du CLYM situé à Villeurbanne. Sous la maîtrise d’ouvrage CNRS et sous la maîtrise d’œuvre d’un groupement piloté par FTPC, la réalisation immobilière a fait l’objet de soins spéciaux pour respecter des exigences techniques très strictes.
Elles permettent d’exploiter l’instrument au maximum de ses limites. Pour les services techniques de FEI, il s’agit de « la plus belle réalisation connue en France à ce jour pour ce type d’équipement ». Tout comme les autres microscopes du CLYM, Ly-EtTEM est un outil partagé par de nombreuses composantes universitaires lyonno-stéphanoises. Cet instrument est à ce jour unique en France. Il a donc un intérêt national dans le secteur de la recherche publique et dans le secteur privé, notamment pour la chimie lyonnaise, un des points forts de l’économie régionale. Ce projet a été cofinancé par la Région Rhône-Alpes, l’Institut de Chimie du CNRS et le Grand Lyon dans le cadre du Contrat de Projets Etat-Région, avec un complément du laboratoire IRCELYON sur des aspects liés aux spécificités du nouveau bâtiment.



L’Extension Data Center du Centre de Calcul IN2P3 (CC-in2p3)

Les travaux d’extension de ce bâtiment ont été réceptionnés fin 2011.
JPEG - 48.7 ko
Le développement des activités du CC-IN2P3 ces dernières années a justifié la mise en œuvre d’une extension de sa salle informatique, financée dans le cadre du Contrat Plan Etat-Région 2007 – 2013.
Grâce au soutien de la Région et de l’Etat par l’intermédiaire du CNRS, le CC-IN2P3 construit une nouvelle salle informatique d’une superficie d’environ 900 m2, ce qui lui permettra d’offrir un service encore plus performant à sa communauté de recherche, en remplissant des engagements internationaux particulièrement ambitieux vis-à-vis du projet LHC.
Cette salle bénéficie également aux laboratoires de recherche de la Région Rhône-Alpes, via notamment son projet de Traitement de Données et d’Informatique Distribuée en Rhône-Alpes.
Haut de page

CNRS Rhône Auvergne
2 av. Albert Einstein
BP 61335
69609 Villeurbanne cedex
Tél : 04 72 44 56 00
Fax : 04 72 44 56 73

En savoir plus

Rechercher sur tous les sites du CNRS

Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site Intranet CNRS