Le CNRS
 
 

Actualités

Nouveaux médicaments : la recherche publique allie efficience et maîtrise des prix

La recherche fondamentale nécessaire au développement de nouveaux produits pharmaceutiques est-elle plus efficiente dans les mains du secteur public, d’une firme pharmaceutique, ou d’un laboratoire privé indépendant ? Comment ces différentes organisations influent-elles sur le prix de médicaments innovants, en forte hausse ces dernières années ? Pour répondre à ces questions, les économistes Francesca Barigozzi, Université de Bologne et Izabela Jelovac, Groupe d’analyse et de théorie économique Lyon Saint-Etienne, ont construit et analysé un modèle inspiré de la théorie des jeux.
A lire dans CNRS le Journal sur le même thème : Traitement contre le Covid-19 : faudra-t-il payer le prix fort ?
- En savoir plus

CNRS, le 2 juillet 2020




Flash ANR Covid-19 : présentation du projet FindCov : Détection rapide, simple et sans enzymes de SARS-CoV-2

L’Agence nationale de la recherche (ANR) a annoncé le financement de 86 projets contre le Covid-19. Découvrez parmi eux le projet FindCov : il vise à créer un nouveau type de test rapide, simple et sans enzymes. Après prélèvement de l’échantillon et traitement, l’ARN du virus est replié dans une forme choisie grâce à de petits brins d’ADN synthétiques, puis décoré avec des billes micrométriques. Une goutte de cette solution est ensuite observée sous un microscope conventionnel. Bien que l’ARN du virus soit trop petit pour être visible, il induit une agrégation des billes dans une morphologie particulière, qui, elle, est facilement détectable. Ensuite grâce à des algorithmes de traitement de l’image, il est possible de remonter à la charge virale du patient. Ce projet est coordonné par Anthony Genot, chercheur CNRS au Laboratory for Integrated Micro Mechatronic Systems, et mené en collaboration avec le Laboratoire des multimatériaux et interfaces.
- En savoir plus




Covid-19 : l’indispensable apport de la science des données

Avec des milliers de publications, la bibliographie sur les traitements contre le Covid-19 n’est plus abordable sans l’aide de l’informatique. Le projet Covid-nma permet, en intégrant plusieurs sources de données, d’établir une carte dynamique et interactive des essais cliniques. Découvrez à travers cet article CNRS Le Journal, ce travail qui a mobilisé des équipes de huit unités de recherche, dont, en Rhône Auvergne le Laboratoire d’informatique en image et systèmes d’information et Laboratoire d’informatique, de modélisation et d’optimisation des systèmes.
- En savoir plus




La virologie, entre sprint et course de fond

La pandémie actuelle a plongé la virologie sous les projecteurs. Cette discipline couvre un large champ d’études pour comprendre les virus, qui tiennent une place à part dans le vivant, et nous protéger des plus dangereux. Cette article en ligne dans CNRS Le Journal s’intéresse notamment aux travaux du laboratoire lyonnais Microbiologie moléculaire et biochimie structurale.

- En savoir plus




10 projets de recherche en Rhône Auvergne répondant à la crise Covid-19 soutenus par l’IDEXLYON

L’Université de Lyon, via l’IDEXLYON, va financer 16 projets de recherche ayant le potentiel d’apporter des éléments de réponse à la crise Covid-19 à court ou moyen terme, parmi eux 10 sont menés sur la circonscription. Les projets sélectionnés vont de l’étude des conséquences de la maladie (comme la perte de l’odorat et/ou du goût, ou le constat d’un état de fatigue extrêmement marqué) aux effets du confinement sur notre santé mentale et les stratégies d’adaptation des personnes face à l’épidémie aux niveaux professionnel, social et familial.
- En savoir plus




Virgo et LIGO détectent la fusion d’un astre compact énigmatique avec un trou noir

Les collaborations Virgo et LIGO, impliquant le Laboratoire des matériaux avancés (LMA) de l’Institut de Physique des 2 Infinis de Lyon (IP2I), ont annoncé la découverte d’un astre compact pesant environ 2,6 fois la masse du Soleil, ce qui le place entre l’étoile à neutrons la plus lourde et le trou noir le plus léger connus. Il y a environ 800 millions d’années, cet astre a fusionné avec un trou noir de 23 masses solaires et cet événement a produit une onde gravitationnelle puissante. L’observation de ce signal seul – détecté sur Terre en août 2019 – ne permet pas de déterminer la nature de l’astre compact léger (trou noir ou étoile à neutrons), laquelle reste donc énigmatique.


- En savoir plus




Le plateau océanique des Kerguelen éclaire la formation des continents

Comment se sont formés les continents ? Cette question reste en partie ouverte, mais le plateau océanique des Kerguelen pourrait bien fournir une partie de la réponse, d’après une équipe franco-australienne menée par le laboratoire Géosciences environnement Toulouse et qui implique l’antenne stéphanoise du Laboratoire magmas et volcans (LMV).
- En savoir plus




Talents CNRS : 2 équipes impliquants des agents de la circonscritption lauréates de la médaille de cristal collectif

Pour la troisième année, le CNRS décerne le cristal collectif, qui récompense des équipes d’ingénieurs et de techniciens pour leur projet collectif innovant ou technique remarquable. Félicitations à Bérangère Lesaint, Annie Malchère et Thierry Douillard, membres du laboratoire Matériaux : ingénierie et science (MatéIS) et à Emmanuelle Morlock, du laboratoire Histoire et sources des mondes antiques (HiSoMa) au sein du projet collectif « Opération Campus Condorcet », lauréats du cristal collectif dans la catégorie « appui direct à la recherche ».
- En savoir plus




Comprendre la reproduction des plantes pour améliorer les stratégies de sélection végétale

L’amélioration végétale consiste à créer de nouvelles variétés à partir des variétés existantes en croisant entre elles les plantes choisies pour leurs qualités respectives. Les meilleures plantes issues de ces croisements sont sélectionnées jusqu’à obtenir une plante avec les qualités voulues. La reproduction sexuée des plantes permet ainsi la sélection par générations successives de traits avantageux (résistance à certaines maladies, meilleure productivité, qualités gustatives…) grâce au brassage des génomes du père et de la mère. Chez certaines espèces de plantes à fleurs, il existe une reproduction modifiée aboutissant à l’obtention d’embryons de plantes contenant le matériel génétique d’un seul des deux parents, fixant la variabilité génétique acquise aux générations précédentes en une seule étape et facilitant ainsi certaines étapes de la sélection variétale. Des chercheurs du laboratoire Reproduction et développement des plantes (RDP), avec la collaboration de Limagrain, font un état des connaissances actuelles sur ce processus atypique chez les plantes à fleurs.
- En savoir plus




Entretien : Le risque est d’oublier la dignité humaine des personnes âgées et vulnérables

Interdiction des visites dans les Ehpad, isolement dans les chambres… Certaines mesures de protection des personnes âgées ou vulnérables prises durant la pandémie de Covid-19 posent question. Découvrez l’entretien de CNRS Le Journal avec le gériatre Régis Aubry, co-président de la Plateforme nationale pour la recherche sur la fin de vie, et Benoît Eyraud, sociologue au Centre Max Weber.
- En savoir plus




La France livre le spectrophotomètre infrarouge NISP pour la mission spatiale européenne Euclid

Après plus de 10 ans de conception, de fabrication et de tests, le spectrophotomètre proche infrarouge NISP (Near InfraRed SpectroPhotometer) a été livré mardi 19 mai 2020 à l’ESA. Il sera installé au cœur du télescope de la mission d’astrophysique européenne Euclid. Doté de la plus grande caméra infrarouge jamais envoyée dans l’espace, NISP va fournir de précieuses informations pour la recherche de la matière noire et de l’énergie sombre. NISP est le fruit d’une coopération internationale, coordonnée par la France, incluant notamment l’Italie, l’Allemagne, l’Espagne, le Danemark et la Norvège, ainsi que les Etats-Unis. Il implique notamment l’Institut de physique des 2 infinis de Lyon (IP2I Lyon).
- En savoir plus




Talents CNRS : trois médailles de Cristal pour la circonscription

La délégation Rhône Auvergne présente toutes ses félicitations aux 3 médaillé.e.s de cristal de la circonscription qui viennent s’ajouter aux 2 médaillés d’argent et 5 médaillés de bronze 2020. Ils recevront leur récompense au cours d’une cérémonie officielle en novembre 2020.
- Vincent Bayle, spécialiste en microscopie et traitement d’images, laboratoire Reproduction et développements des plantes (RDP)
- Mylène Pardoen, ingénieure en analyses sources historiques et culturelles, Maison des sciences de l’homme Lyon St-Étienne (MSH-LSE)
- Franck Perret, électronicien, laboratoire Environnement ville société (EVS)
- En savoir plus




Covid-19 : La distanciation physique et sociale face au danger, un acte contraire à nos réflexes

Comment réagissons-nous en situation de danger ? Dans le cas d’une ‘menace généralisée’, la crainte est que les comportements individualistes, le chacun pour soi, prennent le dessus. Or, des scientifiques du Laboratoire de psychologie sociale et cognitive(LAPSCO) à Clermont-Ferrand rappellent que l’affiliation (être associé à un groupe) et la recherche de contacts sociaux sont notre propension la plus fondamentale lorsque nous nous sentons menacés. De ce fait, en temps de pandémie, cette compulsion affiliative pourrait rendre les mesures de distanciation physique d’autant plus difficiles à respecter. Cette étude fait l’objet d’une publication dans la revue Current Biology le 18 mai 2020.
- En savoir plus




Comment une tumeur bénigne devient-elle cancéreuse ?

Alors que l’évolution du cancer vers ses phases les plus agressives est bien étudiée, les mécanismes permettant à une tumeur bénigne de devenir maligne restent mal connus. Des chercheurs du laboratoire Génétique, reproduction et développement (GReD) de Clermont-Ferrand, ont développé un nouveau modèle d’étude chez la Drosophile, de petites mouches de quelques millimètres. Leurs travaux ont permis de mettre en évidence le rôle primordial des facteurs de croissance, c’est-à-dire de substances qui favorisent la multiplication des cellules, dans la transformation de la tumeur. Ces résultats sont publiés dans la revue Nature Communications.
- En savoir plus




Septicémie néonatale : une résistance antibiotique à l’origine de la dissémination mondiale

Un pathogène appartenant à l’espèce Staphylococcus capitis a récemment été identifié comme responsable de maladies nosocomiales chez les bébés prématurés. Cette bactérie multirésistante expose les nouveau-nés à un risque accru de morbidité. Une équipe de recherche du Centre international de recherche en infectiologie (CIRI), en collaboration avec le Muséum national d’Histoire naturelle, a retracé l’histoire de l’émergence de ce pathogène et les causes de sa spécificité chez les nouveaux-nés. Sa dissémination à échelle mondiale depuis les années 1960 résulterait d’une multi-résistance survenue à la suite de l’utilisation croissante de l’antibiotique vancomycine. Ces résultats sont publiés dans la revue Nature microbiology.
- En savoir plus




Candidat médicament contre le Covid-19

La société de biotechnologie Abivax, dédiée aux nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, annonce le triple effet d’un candidat médicament – le ABX464 – contre le Covid-19 : l’inhibition de la réplication virale, la régulation des réponses immunitaires induisant l’inflammation et la réparation tissulaire. Les expérimentations anti-virales ont été réalisées au laboratoire VirPath du Centre International de Recherche en Infectiologie (CIRI).
- En savoir plus




Une nouvelle technologie pour le traitement des complications liées au Covid-19

La société MexBrain, créée par plusieurs chercheurs de l’institut Lumière Matière (iLM), adapte sa technologie de captation des métaux pour le traitement du sepsis.
Suite à des essais animaux concluants sur sa capacité à capter sélectivement des métaux dans le sang, MexBrain, poursuit son développement vers une des maladies les plus mortelles, la septicémie.
Le 5 mai 2020, la société MexBrain a déposé un nouveau brevet pour le traitement de la septicémie par captation sélective des métaux au moyen d’un dispositif de dialyse associé à un fluide colloïdal.
Cette nouvelle voie thérapeutique est porteuse d’espoir pour les patients atteints de cas graves de COVID-19. Pour ces patients, un emballement immunitaire est souvent observé et le nouveau dispositif médical pourrait juguler cet emballement et limiter les dommages faits aux organes augmentant ainsi les chances de survie des patients.
- En savoir plus




Podcast : La crise bouleverse-t-elle notre rapport à la mort ?

La surmortalité engendrée par l’épidémie de Covid-19 a profondément modifié les pratiques funéraires pour l’ensemble des défunts et des proches. Obsèques en petit comité, rites tronqués, recueillement perturbé, la sociologue et anthropologue Gaëlle Clavandier (membre du Centre Max Weber) s’interroge dans ce podcast sur la mise à l’épreuve du temps de deuil en contexte de mort de masse.
Retrouvez tous les épisodes de la série : "La parole à la science".


- En savoir plus




Déficit en interféron-alpha des patients covid-19 : de nouvelles perspectives thérapeutiques

Une étude collaborative associant des équipes cliniques des Hospices Civils de Lyon, plusieurs équipes de recherche du Centre international de recherche en infectiologie (CIRI) et l’unité mixte de recherche HCL-bioMérieux vient d’être acceptée pour publication par The Journal of Allergy and Clinical Immunology, revue médicale internationale. Elle porte sur des protéines bien spécifiques - les interférons de Type 1 et nous oriente vers de nouvelles pistes thérapeutiques pour les patients COVID-19.
- En savoir plus




Confine-COVID-19, un projet de simulation numérique de sortie de crise

Centrale Lyon, en partenariat avec l’Université Claude Bernard Lyon 1 et les Hospices Civils de Lyon, a lancé Confine-COVID-19, un projet de simulation numérique de différents scénarios de sortie de confinement. Cinq laboratoires sont impliqués : le Laboratoire de tribologie et dynamique des systèmes (LTDS), le Laboratoire d’informatique en images et systèmes d’information (LIRIS), l’Institut Camille Jordan, le Laboratoire de mécanique des fluides et d’acoustique (LMFA) et le Laboratoire de biométrie et biologie évolutive (LBBE).
- En savoir plus




Kurage, la mobilité retrouvée, rendre le sport accessible à tous

Rendre la mobilité à ceux qui l’ont partiellement ou complètement perdue, leur permettre de (re)pratiquer une activité sportive et physique de manière simple, ludique et autonome via une solution basée sur la remobilisation neuromusculaire par électrostimulation... c’est le très beau challenge de Kurage, une startup lyonnaise, soutenue par PULSALYS et qui s’appuie sur les travaux de l’équipe de Vance Bergeron au Laboratoire de physique de l’ENS de Lyon (LPENSL).

- En savoir plus




La recherche opérationnelle appliquée à la logistique hospitalière en période de crise Covid19

La recherche opérationnelle est apparue dans un contexte de crise au cours de la Seconde Guerre mondiale pour pallier aux besoins militaires, en étant applicable rapidement sur le terrain notamment pour la gestion des convois d’approvisionnement. Par la suite généralisée par le domaine industriel, elle offre aujourd’hui son expertise pour les besoins logistiques dans la lutte contre le Covid-19, où l’approvisionnement de certains produits se heurte au problème de pénurie mondiale. Le Laboratoire d’informatique, de modélisation et d’optimisation des systèmes (LIMOS) a été sollicité.
- En savoir plus




Covid-19 : des enquêtes en cours sur les effets du confinement

Si la recherche scientifique bat son plein sur le plan médical, notamment pour identifier des traitements efficaces et développer un vaccin, d’autres initiatives voient le jour. À Lyon notamment, plusieurs études ont été lancées pour étudier les effets du confinement. Chacun peut y répondre, et ainsi contribuer à l’avancée des connaissances autour de cette situation inédite, qui pourrait se révéler riche d’enseignements.
[Cet article est mis à jour régulièrement avec les nouvelles études portées à notre connaissance]
- En savoir plus




Neuf nouveaux projets de recherche lyonnais et stéphanois contre le Covid-19

L’Agence nationale de la recherche (ANR) a annoncé le 10 avril 2020 le financement de 86 projets contre le Covid-19. Neuf sont menés à Lyon / Saint-Etienne. Ils sont répartis sur sept laboratoires : cinq en sciences biologiques et deux en sciences humaines et sociales.
- En savoir plus




Un logiciel pour personnaliser la ventilation des malades atteints de syndrome de détresse respiratoire aigüe

Le syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA), qui peut être un des résultats, entre autres, du Covid-19, nécessite une ventilation mécanique pour contrôler l’hypoxémie (diminution de quantité d’oxygène dans le sang). Cependant, des réglages ventilatoires inadéquats peuvent aggraver les lésions pulmonaires du SDRA. Un logiciel développé par le Centre de recherche en acquisition et traitement d’images pour la santé (CREATIS) permet d’analyser semi-automatiquement des images de scanner afin d’adapter au plus juste la ventilation aux besoins du patient.
- En savoir plus




Eruption du Piton de la Fournaise observée depuis l’espace : la recherche et la surveillance ne s’arrêtent pas, même en période de confinement

Des chercheurs de l’Observatoire de physique du globe de Clermont-Ferrand (OPGC) ont observé et surveillé du 2 au 6 avril dernier une éruption du Piton de la Fournaise (Réunion) depuis l’espace grâce à des systèmes de suivi à distance et en temps réel des produits volcaniques. Ainsi grâce aux systèmes « HOTVOLC » et « OI », il est notamment possible de surveiller depuis l’espace l’activité du Piton de la Fournaise, à La Réunion.
- En savoir plus




1,5 milliard de molécules passées au criblage virtuel

En une semaine seulement, des scientifiques français, impliquant le Centre de calcul de l’Institut national de physique nucléaire et de physique des particules (IN2P3), ont mis en place un projet pluridisciplinaire de criblage virtuel à grande échelle afin d’identifier, d’ici à dix-huit mois, des candidats susceptibles d’inhiber le virus SARS CoV-2 parmi 1,5 milliard de petites molécules.
- Lire l’article de CNRS Le Journal




L’évolution du bruit sismique en Auvergne avec le confinement

Dans les zones urbaines en particulier, mais pas seulement, les capteurs sismiques enregistrent l’intensité de l’activité humaine en plus de potentiels séismes. La circulation des automobiles principalement, mais aussi des piétons ou l’activité industrielle créent des vibrations qui se propagent dans le sol. C’est ce qu’on appelle le bruit anthropique.
L’une des stations historiques du réseau sismologique d’Auvergne se trouve dans une cave du campus des Cézeaux. La crise du Covid-19 et le confinement qui en résulte depuis le 17 mars (77e jour de l’année) n’est pas sans effet sur ce bruit et on observe ainsi une baisse significative de son amplitude. Une étude du Laboratoire magmas et volcans (LMV) de l’Observatoire de physique du globe de Clermont-Ferrand (OPGC).
- En savoir plus




Covid-19 : lancement d’une enquête internationale sur la perte de l’odorat et du goût

Beaucoup de patients atteints par le Covid-19 connaissent une perte du goût et/ou de l’odorat. Plus de 500 chercheurs et chercheuses originaires de 38 pays se sont regroupés au sein du Consortium mondial pour la recherche chémosensorielle pour étudier ce phénomène. Aujourd’hui le consortium lance une grande enquête internationale sous forme d’un court questionnaire (disponible en plus de 20 langues) à destination des malades ou anciens malades du Covid-19.
Le Centre de recherche en neurosciences de Lyon (CRNL), impliqué dans ce Consortium a créé un site internet d’information et d’enquête complémentaire à celui du Consortium. Il vise à apporter des éléments d’information sur l’odorat, notamment pour les personnes touchées. Il propose également aux personnes de témoigner de leur perte à l’aide d’une enquête via un questionnaire plus large abordant également leur qualité de vie.
- En savoir plus




Au LIRIS, des experts en visualisation de données au service des épidémiologistes

Le Laboratoire d’informatique en image et système d’information (LIRIS) participe actuellement à l’élaboration de visualisations interactives d’un nouveau jeu de données pour les essais cliniques en cours sur le Covid-19. Les chercheurs répondent à un appel lancé par des épidémiologistes du CRESS, le Centre de recherche en épidémiologie et statistiques.

- En savoir plus




Covid-19 : fabrication de visières

#CNRSsolidaire | Une équipe technique de l’INSA, impliquant des personnels du CETHIL, LaMCoS, LMFA et IP2I, s’est formée pour lancer la fabrication d’équipements de protection contre le Covid-19. Les équipements d’impression 3D sont mobilisés. Un appel à volontaire (matériel nécessaire : imprimantes 3D et matière d’impression), ainsi qu’un appel à soutien ont également été lancés.

- En savoir plus




Des dizaines de litres de liquide hydroalcoolique préparés grâce au concours et à la mobilisation des unités de Lyon et Saint-Etienne

#CNRSsolidaire | Dans le cadre d’une opération coordonnée au niveau national par le CNRS (INC et INSIS), l’Institut de chimie et de biochimie moléculaires et supramoléculaires (ICBMS) a réalisé en deux sessions la préparation de 140 et 180L de gel hydroalcoolique, baptisée « Liquide Hydroalcoolique - CHIMIE - LYON TECH LA DOUA ». Pour cette production, toutes les unités mixtes de recherche en chimie (rattachées à différentes tutelles : CNRS, Université Lyon 1, INSA, CPE, UJM...) de Lyon et Saint-Etienne ont été sollicitées pour le don de réactifs (alcools, glycérol, H2O2) et de contenants (100 bidons de 5L notamment). Ainsi grâce à la mutualisation de leurs compétences et ressources, les instituts et laboratoires de chimie participent collectivement à cet effort national en direction des personnels soignants.
- En savoir plus




L’IRCELYON et l’ILM en soutien aux tests d’efficacité des masques

L’Institut de recherches sur la catalyse et l’environnement de Lyon (IRCELYON) et l’Institut lumière matière (ILM) mettent leur savoir-faire et instrumentation au service de l’Institut Français du Textile et de l’Habillement à Ecully, avec le soutien de Clément Dubois, doctorant et Sébastien Perrier, ingénieur de recherche de l’équipe CARE (IRCELYON).

- En savoir plus




L’impression 3D au service des hôpitaux

L’hôpital Édouard-Herriot a récemment fait appel à l’ENS de Lyon pour l’impression 3D de deux types de montures de visières de protection. Le Laboratoire de physique (LPENSL) et le service Ingénierie mécanique se sont portés volontaires. Une étude de faisabilité a été réalisée la semaine dernière par Marc Moulin (LPENSL). Les résultats montrent qu’en lançant les imprimantes 3D une fois par jour, il est possible de produire 20 pièces par jour. Il faudra donc une dizaine de jours pour réaliser les 200 pièces nécessaires à l’hôpital. Une première livraison a pu être faite le 31 mars.
- En savoir plus




Des podcasts pour nourrir votre cerveau

#ConfinementIntelligent : La Semaine du Cerveau 2020, prévue à Lyon du 14 au 24 mars, n’a pas pu se tenir en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19. Nous vous proposons donc de (re)plonger dans les conférences programmées en 2019 grâce à une série de podcasts vidéo et audio.
- En savoir plus




Podcast : Comment la recherche sur le SARS-CoV-2 s’est-elle organisée en Chine ?

Le CNRS lance « La parole à la science », une série de podcast. Dans ce 8e épisode, le virologue lyonnais Dimitri Lavillette nous livre son témoignage sur les débuts de l’épidémie, depuis l’Institut Pasteur de Shanghai où il mène ses travaux. Faisant le point sur les avancées de la recherche chinoise pour combattre le virus, il nous parle notamment d’une piste prometteuse basée sur les anticorps.


- En savoir plus




Masques de protection : la piste prometteuse du recyclage

Aujourd’hui, les masques chirurgicaux et FFP2 doivent être jetés après quelques heures d’utilisation… Des scientifiques, des médecins et des industriels se sont donc réunis pour explorer les pistes permettant de les réutiliser sans risque.
À Lyon, par exemple, Olivier Terrier, chercheur CNRS au Centre international de recherche en infectiologie (CIRI), vient de réussir à démontrer que la chaleur sèche à 70 °C détruit très efficacement une charge virale calibrée déposée sur des masques chirurgicaux et FFP2.
- Lire l’article CNRS Le Journal




Covid-19 : Repositionner des médicaments pour accélérer la mise à disposition de traitements

Le laboratoire Virpath, dirigé par Bruno Lina et Manuel Rosa-Calatrava au Centre international de recherche en infectiologie (CIRI) à Lyon, mise sur le repositionnement de médicaments pour trouver rapidement de nouveaux traitements contre les maladies infectieuses. Cette stratégie pourrait s’avérer payante dans la lutte contre le Covid-19. Ce projet a été sélectionné par le consortium REACTing, coordonné par l’Inserm et auquel le CNRS participe activement.
- En savoir plus




Coronavirus - Covid-19 : attention à la désinformation !

Face à la situation sanitaire sans précédent, il est capital de se prémunir contre les fausses informations et de se documenter auprès de sources vérifiées. La recherche académique, en particulier celle conduite sur le site Lyon Saint-Étienne, peut répondre à vos interrogations.
- En savoir plus




Bourses ERC Advanced : trois lauréats à Lyon

Le Conseil européen de la recherche (ERC) vient de communiquer la liste des bénéficiaires des bourses « Advanced ». Chaque lauréat disposera d’un budget pouvant aller jusqu’à 2,5 M€ sur cinq ans pour son projet de recherche. Trois projets lyonnais figurent parmi les 185 projets financés. Ils sont portés par des chercheurs CNRS de haut niveau en chimie, mathématiques et neurosciences cognitives.
- En savoir plus




Astronomer @home : discutez avec un astronome !

#Confinement Intelligent | Dans le cadre de la "Space Academy @home : entraîne-toi comme un.e astronaute !" initiée par le Planétarium dès le 19 mars avec la participation de l’Agence spatiale européenne (ESA), du Centre national d’études spatiales (CNES) et de nombreux autres partenaires, le Planétarium propose le nouveau projet "Astronomer @home". Dans un contexte de confinement, le Planétarium vous propose un rendez-vous virtuel, à domicile, avec une personnalité scientifique : astronome, astrophysicien ou astronaute, qui partagera sa passion avec le public autour d’un thème. Prochain rendez-vous le 30 mars à 14h en ligne , avec Daniel Kunth, astronome à l’Institut d’astrophysique de Paris (IAP) et directeur de recherches au CNRS.
- En savoir plus




Chez les mammifères sauvages aussi, les femelles vivent plus longtemps

Dans toutes les populations humaines, les femmes vivent en moyenne plus longtemps que les hommes. Neuf supercentenaires (personnes dépassant l’âge de 110 ans) sur dix sont d’ailleurs des femmes. Qu’en est-il chez les autres mammifères, dans la nature ? Une équipe menée par Jean-François Lemaître, chercheur CNRS au Laboratoire biométrie et biologie évolutive (LBBE) a compilé des données démographiques de 134 populations de 101 espèces de mammifères, des chauve-souris aux lions en passant par les orques ou les gorilles, ce qui fait de leur étude la plus vaste et la plus précise à ce jour.
- En savoir plus




Pop’Sciences mag spécial « Semaine du Cerveau » : Sous l’emprise des émotions

#Confinement Intelligent | Elles exaltent nos quotidiens et constituent la pierre angulaire des échanges entre notre cerveau, notre corps et ce qui nous entoure. Les émotions font aujourd’hui l’objet de nombreux travaux de recherche qui visent à cerner leurs mécanismes, leurs origines et la façon dont elles influencent nos actions.

Dans le cadre de la Semaine du Cerveau 2020, ce numéro hors-série de Pop’Sciences Mag vous emmène à la rencontre de chercheurs du territoire lyonnais qui nous éclairent sur ce qui se passe dans nos cerveaux lorsque l’émoi l’emporte.
- En savoir plus




Un nouveau type de rejet de greffe identifié

Des médecins-chercheurs du Centre international de recherche en infectiologie (CIRI) et de l’hôpital Edouard Herriot – HCL, ont mis en évidence l’existence d’un nouveau type de rejet de greffe. Cette découverte, publiée dans Nature Communications, remet en cause plusieurs dogmes en immunologie des greffes et a aussi permis d’identifier un traitement prometteur pour prolonger la durée de vie des greffons.
- En savoir plus




Annulation : Semaine du Cerveau 2020

Compte tenu de la situation sanitaire actuelle et des directives gouvernementales, la Société des Neurosciences a pris la décision d’annuler tous les événements organisés dans le cadre de la Semaine du Cerveau dont elle est coordinatrice.
Plus d’information sur le site dédié www.semaineducerveau.fr.
A noter : le Pop’Sciences Mag est en ligne ! Il s’agit d’un hors série réalisé à l’occasion de la Semaine du Cerveau à Lyon.




Choc toxique menstruel : Respecter les instructions d’usage des tampons pour limiter le risque

Tous les ans, une vingtaine de cas de syndromes de choc toxique staphylococcique liés à l’utilisation de tampons périodiques sont signalés en France. Caractérisé par de multiples symptômes, notamment par une forte fièvre et des éruptions cutanées, ce syndrome peut conduire dans les cas les plus extrêmes à des défaillances multi-organes et au décès. Si son incidence reste rare, des chercheurs de l’Inserm, du CNRS, des Hospices Civils de Lyon, de l’Université Claude Bernard Lyon 1 et de l’ENS de Lyon au sein du CIRI et du Centre national de référence des staphylocoques, ont identifié plusieurs facteurs de risque. Ils montrent notamment que le port de tampon pendant plus de six heures ou au cours de la nuit est associé à un risque plus élevé de syndrome de choc toxique. Cette étude menée auprès de 180 femmes, publiée dans eClinicalMedecine le 10 mars 2020, devra faire l’objet de confirmation auprès d’une population plus large et demande à être complétée par des analyses de toxicité qui seraient les seules à pouvoir prouver un lien de cause à effet.
- En savoir plus




Ma thèse en 180 secondes : finale lyonnaise

Trois minutes pour présenter et faire comprendre son projet de recherche à un auditoire non spécialiste et diversifié : c’est le défi que relèvent chaque année les centaines de doctorants et doctorantes francophones qui participent au concours « Ma thèse en 180 secondes ». Le 17 mars prochain, à 18h dans le grand amphithéâtre de l’Université de Lyon, quatorze d’entre eux participeront à la finale locale de l’Université de Lyon. La finale affiche complet, mais pourra être suivie en direct sur Facebook.
- En savoir plus




Ma thèse en 180 secondes : finale clermontoise

Trois minutes pour présenter et faire comprendre son projet de recherche à un auditoire non spécialiste et diversifié : c’est le défi que relèvent chaque année les centaines de doctorants et doctorantes francophones qui participent au concours « Ma thèse en 180 secondes ». Le 12 mars prochain, à 17h30 dans les locaux de l’IAE Clermont Auvergne, dix d’entre eux participeront à la finale locale de l’Université Clermont Auvergne.
- Lire le communiqué de presse
- En savoir plus




Première année de la mission martienne Insight, des résultats scientifiques surprenants

Une nouvelle compréhension de Mars apparaît à la lumière de la première année de la mission InSight de la NASA. Les résultats décrits dans un ensemble de six articles publiés aujourd’hui, cinq dans Nature Geoscience et un dans Nature Communications, révèlent une planète vivante qui est le théâtre de séismes, de tourbillons de poussière et d’étranges impulsions magnétiques. Plusieurs laboratoires du CNRS dont le Laboratoire de géologie de Lyon : terre, planètes et environnement (LGL) participent aux analyses des données de la mission InSight.
- En savoir plus




La Semaine du Cerveau 2020

Chaque année dans plus de 120 villes de France, les chercheurs convient le grand public à des débats, des ateliers, des conférences, des expositions et des spectacles (toujours gratuits !) pour comprendre le cerveau.

À Lyon, du 14 au 24 mars, l’événement se décline sous différentes formes avec au total 9 conférences, 6 ateliers, 1 projection-commentée et 1 table-ronde, autour du thème général : "Moi, mon cerveau et les autres".
En Auvergne, une semaine de conférences grand public, expositions et animations seront proposées du 16 au 20 mars. La manifestation est coordonnée par l’association Auver-Brain.

- Lire le communiqué de presse : Lyon et agglomération
- Lire le communiqué de presse : Auvergne
- Consulter le programme




Un virus domestiqué donne un avantage évolutif aux guêpes parasitoïdes

La boîte à outils de l’évolution s’étoffe. Une équipe du Laboratoire biométrie et biologie évolutive (LBBE) vient de montrer comment des guêpes parasitoïdes ont domestiqué un virus dont elles ne peuvent aujourd’hui plus se séparer. Par des approches de génomique et de biologie expérimentale, l’équipe a en effet démontré l’intégration d’une machinerie virale ancestrale dans les chromosomes de ces guêpes, influençant leur reproduction. Ces travaux sont publiés dans la revue Molecular Biology and Evolution.
- En savoir plus




Les fils accélèrent le vieillissement chez un mammifère sauvage

Fille ou garçon ? Les chances d’avoir l’une ou l’autre ne se plient pas forcément aux lois du hasard chez l’être humain et de nombreuses espèces animales. Dans la nature la sex-ratio, la proportion de fils parmi les nouveau-nés, varie en fonction de nombreux facteurs écologiques, morphologiques ou comportementaux. Une équipe de recherche du Laboratoire de biométrie et biologie évolutive (LBBE) et de l’Université de Sherbrooke, Canada, s’est intéressée à l’effet des fils sur le vieillissement maternel. Leurs travaux sur une population de mouflons d’Amérique montrent que les femelles ayant élevé plus d’agneaux mâles que d’agneaux femelles durant leur première partie de vie souffrent d’un déclin plus marqué du succès reproducteur avec l’âge. Ces résultats sont publiés dans la revue PNAS.
- En savoir plus




Médaille d’argent et de bronze 2020

La délégation Rhône Auvergne présente toutes ses félicitations aux médaillé.e.s de la circonscription. Ils/Elles recevront leur récompense au cours d’une cérémonie officielle au second semestre 2020.

Médaille d’argent :
- David Farrusseng, Institut de recherches sur la catalyse et l’environnement de Lyon (IRCELYON)
- Christophe Grangeasse, Microbiologie moléculaire et biochimie structurale (MMSB)

Médaille de bronze :
- Céline Delloye-Bourgeois, Institut NeuroMyoGène (INMG)
- Marie Le Merrer, institut Lumière Matière (iLM)
- Béatrice Ruta, institut Lumière Matière (iLM)
- Antoine Venaille, Laboratoire de physique de l’ENS de Lyon (LPENSL)
- Daniel Jost, Laboratoire de biologie et modélisation de la cellule (LBMC)

Les médailles de cristal seront annoncées ultérieurement.
- En savoir plus




« 1 scientifique — 1 classe : Chiche ! » : lancement de la phase pilote du programme dans l’Académie de Lyon

Annoncé le 20 novembre 2019 lors du Salon Educatec-Educatice, avec la signature d’une convention par Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et Bruno Sportisse, PDG d’Inria, le programme « 1 scientifique — 1 classe : Chiche ! », débute sa phase pilote. Les premières interventions de scientifiques du CNRS, de la Fondation Blaise Pascal, d’Inria et de la Société informatique de France ont débuté cette semaine dans quatre lycées de la région lyonnaise.
- En savoir plus




Tuna Altinel : Acquittement

Ce vendredi 24 janvier 2020, le mathématicien Tuna Altinel, Maître de conférences à l’Institut Camille Jordan (Université Claude Bernard Lyon 1/CNRS/Ecole Centrale de Lyon/Université Jean Monnet Saint Etienne/ INSA Lyon), retenu en Turquie depuis le mois de mai 2019, a été acquitté par le tribunal de Balkesir.
- En savoir plus




ChemistLab : un laboratoire commun pour créer des élastomères encore plus durables

Le 21 janvier 2020, le groupe Michelin, le laboratoire C2P2 et l’ICBMS ont inauguré un laboratoire commun, ChemistLab, en présence de Gérard PIGNAULT, directeur de CPE Lyon, de Frédéric FLEURY, président de l’Université Claude Bernard Lyon 1, de Marie-Christine BAIETTO, directrice de la recherche de l’INSA Lyon, de Maude PORTIGLIATTI, directrice de la Recherche Avancée du groupe Michelin, et d’Antoine PETIT, président-directeur général du CNRS.
- En savoir plus




Du CO2 pour recycler les métaux

En réponse à deux problématiques environnementales majeures : la réduction du CO2 dans l’atmosphère et le recyclage des métaux stratégiques (cobalt, nickel, terres rares), peu abondants sur notre planète mais quotidiennement utilisés dans les outils technologiques (smartphones, tablettes, véhicules électriques...), une équipe de l’Institut de chimie et biochimie moléculaires et supramoléculaires (ICBMS), en collaboration avec l’Université de Turin et l’Institut des sciences analytiques de Lyon (ISA), vient de démontrer que le captage du CO2 à partir de fumées peut permettre d’extraire et de recycler les métaux stratégiques contenus dans les déchets technologiques (les batteries principalement). Ces travaux viennent d’être publiés dans la revue Nature Chemistry.
- En savoir plus




Rencontres Montagnes et Sciences à Lyon

Le festival de films d’aventures scientifiques en montagne revient le 14 janvier à Lyon (grand amphithéâtre de l’Université de Lyon). Des séances sont proposées en journée pour les scolaires et en soirée pour le grand public.
Entrée à prix libre (gratuite pour les mineurs et étudiants).


- En savoir plus




Les enfants, dès 4 ans, envisagent plus le pouvoir au masculin qu’au féminin

Dès l’âge de quatre ans, les enfants associent pouvoir et masculinité, et ce même dans des pays considérés comme moins inégalitaires comme la Norvège. C’est ce que rapportent des scientifiques de l’Institut des sciences cognitives - Marc Jeannerod (ISC), en collaboration avec les universités d’Oslo (Norvège), de Lausanne et de Neuchâtel (Suisse), dans une étude publiée le 7 janvier dans la revue Sex Roles. Ils montrent également que, dans certaines situations, l’association pouvoir-masculinité ne se manifeste pas chez les filles.
- En savoir plus




Bonne année !

<iframe


frameborder="0" width="380" height="270" src="https://www.dailymotion.com/embed/video/k44iklvwsQyZZJvvNUO" allowfullscreen allow="autoplay">




Lancement de [kosmopoliːt] : un jeu de société sur le langage issu d’un laboratoire de recherche

Le 11 janvier 2020, Jeux Opla sort le jeu de société [kosmopoliːt] qui mêle de manière très ludique gastronomie et diversité linguistique. Issu des travaux du laboratoire Dynamique Du Langage (DDL, CNRS / Université Lumière Lyon2, LabEx Aslan), il a bénéficié du concours de la Société d’Accélération du Transfert de Technologies PULSALYS (CNRS / Université de Lyon / BPI France).
- Voir le communiqué de presse




Séisme du Teil : rapport de la mission d’expertise du CNRS

Un séisme de magnitude 5 s’est produit le 11 novembre 2019 aux environs du Teil, en Ardèche. L’occurrence d’un séisme d’une telle magnitude en France métropolitaine, à si faible profondeur, associé à un nombre particulièrement faible de répliques, en font un séisme aux caractéristiques assez atypiques. C’est ce qui avait motivé le CNRS à former un comité d’experts, impliquant le Laboratoire de géologie de Lyon : Terre, planètes et environnement (LGL-TPE), afin d’étudier ce phénomène et ses origines. Ce comité vient de livrer dans un rapport ses premières conclusions.
- En savoir plus




Cérémonie des médailles de l’innovation

Vance Bergeron, physicien CNRS au Laboratoire de physique de l’ENS de Lyon, a reçu le 12 décembre dernier à Paris la médaille de l’innovation du CNRS, en présence du Président de la République Emmanuel Macron, de la Ministre de lʼEnseignement supérieur, de la Recherche et de lʼInnovation Frédérique Vidal, et du Président-Directeur Général du CNRS Antoine Petit. Cette distinction salue le travail de Vance Bergeron pour le développement de solutions pour améliorer la qualité de vie des paralysés grâce à une activité physique quotidienne.
- En savoir plus




L’Académie des Sciences prend ses quartiers à Lyon

L’Académie des sciences organise à Lyon, les 13 et 14 février 2020, deux journées de rencontres, d’échanges et de réflexions. Cet événement s’inscrit dans le cadre d’une initiative intitulée "L’Académie en région", dont l’objectif est triple : il s’agit d’une part de mieux faire connaître l’Académie et ses actions au-delà de son cadre institutionnel parisien, d’autre part de tisser ainsi des liens avec les structures de recherche et universitaires locales, et enfin de valoriser les talents en région, en particulier ceux distingués par l’Académie. Le programme des journées s’articule autour de sessions s’adressant aux lycéens, aux scientifiques et au grand public.
- En savoir plus




Bourses ERC Consolidator : quatre scientifiques lauréats à Lyon

Le Conseil européen de la recherche (ERC) vient de communiquer la liste des bénéficiaires des bourses « Consolidator ». Chaque lauréat disposera en moyenne de 2 M€ sur cinq ans pour son projet de recherche. Quatre projets lyonnais figurent parmi les 301 projets financés. Trois sont portés par des chercheurs CNRS (neurosciences, chimie et mathématiques) et un par un maître de conférences de l’École normale supérieure de Lyon (sciences de l’Univers).
- En savoir plus




Un nouveau laboratoire franco sud-africain en écologie et environnement

Sibongile Muthwa, vice-chancellière de l’Université Nelson Mandela, et Antoine Petit, président-directeur général du CNRS, ont inauguré le 5 décembre à Port-Elizabeth (Afrique du Sud) l’International Research Laboratory Rehabs (Reconciling Ecological land and Humans Adaptations for Biosphere Sustainability). Créé pour une durée de 5 ans entre le CNRS, l’Université Claude Bernard Lyon 1 et l’Université Nelson Mandela, en partenariat avec les South African National Parks et l’Université d’Angers, ce laboratoire en écologie et environnement s’inscrit dans un contexte de collaborations initiées en 2015 au sein du site d’étude en écologie globale « garden route ».
- En savoir plus




Ma thèse en 180 secondes : le concours revient à Clermont-Ferrand

Ce concours francophone, qui permet à des doctorants de présenter leur sujet de recherche en termes simples à un auditoire profane et diversifié en seulement 3 minutes, revient en 2020 ! Piloté par le CNRS et la CPU, il est organisé en Auvergne par l’Université Clermont Auvergne et associés et la délégation régionale du CNRS. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 7 février. Un module de formation est également proposé par le Collège des écoles doctorales, pour se préparer au concours dans les meilleures conditions et développer ses compétences en communication scientifique.
- En savoir plus




Circles, un vélo à électrostimulation pour tétraplégiques

Dans cet épisode de la série "Inventions, la saga continue", découvrez un vélo révolutionnaire à stimulation électrique qui permet aux personnes handicapées moteur de reprendre et maintenir une activité sportive. Une performance signée par des chercheurs du Laboratoire de physique de l’ENS de Lyon (LPENSL).




Omniprésence des microplastiques dans les fleuves européens

Sur une période de 6 mois, de mai à novembre 2019, la goélette scientifique Tara a parcouru les quatre façades maritimes européennes et prélevé des échantillons dans neuf des principaux fleuves d’Europe. Il s’agit de la première mission dédiée à la pollution plastique des fleuves réalisée à l’échelle européenne. Elle a été initiée par la Fondation Tara Océan, en partenariat avec 17 laboratoires de recherche et coordonnée scientifiquement par le CNRS.
L’équipe Biometa de l’Institut de Chimie de Clermont-Ferrand (ICCF) a participé à la mission microplastiques 2019 de TARA qui a pris fin le 23 novembre à Lorient. L’équipe participe à l’échantillonnage de neufs fleuves – dont le Rhône et la Loire - et estuaires européens et développera sur les échantillons collectés des approches métabolomiques pour étudier les interactions plastiques / microorganismes et comprendre les impacts des microplastiques sur la biodiversité. Les résultats seront intégrés aux études transcriptomiques et génomiques réalisées sur les mêmes échantillons par les laboratoires partenaires dans le cadre de la mission. La présence de polluants organiques sur les microplastiques et leur toxicité seront également évalués à l’ICCF et en collaboration avec un laboratoire d’écotoxicologie.
- En savoir plus




Ma thèse en 180 secondes : ouverture des inscriptions pour l’Université de Lyon

Doctorants et jeunes docteurs de l’Université de Lyon, participez à la 7e édition du concours international ! Ce concours francophone, qui permet à des doctorants de présenter leur sujet de recherche en termes simples à un auditoire profane et diversifié en seulement 3 minutes, revient en 2020 ! Piloté par le CNRS et la CPU, il est organisé à Lyon par l’Université de Lyon et la délégation régionale du CNRS. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 18 décembre. Un module de formation est également proposé, pour se préparer au concours dans les meilleures conditions et développer ses compétences en communication scientifique.
- En savoir plus




BEHAVIORS.AI, un robot qui décrypte nos émotions

Dans cet épisode de la série "Inventions, la saga continue", découvrez le logiciel BEHAVIORS.AI, développé par le LIRIS et la start-up Hoomano. Son objectif : parvenir à des interactions plus naturelles entre une personne et un robot en apprenant à ce dernier les expressions et les gestes des humains.




Platonium à Toulouse du 1er au 3 novembre

Pour la 5ème édition du festival Lumières sur le Quai les 2 et 3 novembre 2019, le CNRS prend ses quartiers au Quai Des Savoirs à Toulouse et y présente Platonium, une œuvre originale créée par les artistes Eric Michel et Akari Lisa Ishii et produite par le CNRS.
Cette œuvre immersive a été conçue dans le cadre de l’Année internationale de la lumière 2016 en partenariat avec l’Université Claude Bernard Lyon 1 et l’Université de Lyon et la participation de trois laboratoires de recherche : ILM, IRCELYON et CRAL. Elle a été réalisée à partir de recherches scientifiques lyonnaises de pointe et réinterprétées par des yeux d’artistes.
- En savoir plus




Comment une molécule peut changer le climat

Les nuages naissent à partir de gouttelettes d’eau se formant dans l’atmosphère autour de particules fines appelées aérosols. Les polluants atmosphériques contribuent de manière significative à la formation de ces aérosols. Une équipe de l’Institut de physique des 2 infinis de Lyon (IP2I), en collaboration avec des laboratoires grenoblois, autrichiens et japonais, vient de découvrir un processus jusque-là totalement inconnu : les premières étapes de la formation des aérosols atmosphériques sont favorisées par la présence de pyridine. Cette molécule produite en abondance par l’activité humaine influence ainsi la formation des nuages et donc le climat. Ces travaux sont publiés dans la revue PNAS.
- En savoir plus




Joyeux anniversaire au CNRS !


Le 19 octobre 1939 le président Albert Lebrun signait le décret portant création de l’organisme.
- Découvrez le site web dédié pour l’évènement




Inauguration de NanoSaintEtienne : de très hautes technologies pour une recherche de rayonnement international

Le mercredi 16 octobre, l’Université Jean Monnet de Saint-Etienne (UJM) et le CNRS inaugurent la plateforme NanoSaintEtienne rattachée au Laboratoire Hubert Curien. Ses équipements de pointe sont des atouts importants pour la communauté scientifique régionale, nationale et européenne. Ils permettent notamment des recherches riches en applications dans le domaine des nano et des micro technologies. Cette inauguration intègre le programme des 50 ans de l’UJM et celui des 80 ans du CNRS.
- En savoir plus




L’univers étoilé du femto-plancton

De nouvelles nano-entités bio-organiques en forme d’étoiles, baptisées « Aster Like Nanoparticle » (ALN) ont été découvertes dans des systèmes aquatiques par des chercheurs du Laboratoire Microorganismes : Genome et Environnement. Ces entités pléomorphes présentent des caractéristiques aux frontières du vivant. Leurs abondances, parfois bien supérieures à celle des procaryotes laissent présager un rôle écologique majeur. Cette découverte, publiée dans la revue Frontiers in Microbiology contribue à la mise en évidence de la diversité et de l’importance fonctionnelle du femto-plancton (entités entre 0,02 et 0,2 µm).
- En savoir plus




2018, une année avec le CNRS en Rhône Auvergne


Découvertes incontournables, projets ambitieux et moments forts... Un condensé des aventures scientifiques et humaines de l’année écoulée est à découvrir dans 2018, une année avec le CNRS en Rhône Auvergne.
- Télécharger le document
- Consulter l’édition nationale




IP2I, le nouvel institut lyonnais pour la physique des deux infinis

Ce mercredi 9 octobre 2019, l’Université Claude Bernard Lyon 1 et le CNRS ont inauguré l’Institut de physique des 2 infinis de Lyon (IP2I) sur le campus LyonTech - la Doua. Ce nouvel institut est issu de la fusion de deux laboratoires : l’Institut de physique nucléaire de Lyon (IPNL), laboratoire en physique subatomique, et le Laboratoire des matériaux avancés (LMA), concepteur des miroirs les plus réfléchissants au monde ayant permis la découverte des ondes gravitationnelles. Cette convergence des sciences de l’infiniment petit et de l’infiniment grand place le pôle scientifique lyonnais en précurseur des grandes orientations qui façonneront la physique de demain : vers une compréhension toujours plus fine et fascinante des origines de la matière et de l’Univers.
- En savoir plus




Le CNRS, l’Université Clermont Auvergne et Sigma Clermont signent une convention de site

Le 4 octobre, les trois établissements signent officiellement la convention qui définit leurs ambitions communes pour la recherche scientifique clermontoise, ainsi que le cadre général de leur collaboration autour des laboratoires et unités de services dont ils partagent la tutelle.
- En savoir plus




Durabilité des matériaux et corrosion : industriels et chercheurs regroupés au sein de CorRTEx pour lever les verrous technologiques

Le 3 octobre 2019, le consortium CorRTEx (Corrosion Research, Technology and Expertise) a été officiellement lancé sur Axel’One PPI à Solaize. Il rassemble 8 partenaires publics et privés autour d’un équipement commun : une boucle de corrosion haute pression et haute température, permettant de simuler des environnements corrosifs variés. Les membres du consortium CorRTEx sont Axel’One, le CNRS, l’IFP Energies nouvelles, l’Institut de la Corrosion, l’INSA Lyon, MECM, Mines Saint-Etienne et l’Université Lyon 1.
- En savoir plus




Un hors-série avec des scientifiques lyonnais : Et pourquoi donc ?

À l’occasion de son 80ème anniversaire, le CNRS s’est associé au Progrès pour la publication du hors-série Et pourquoi donc ?, disponible en kiosque à partir du 25 septembre. Découvrez d’où sortent les jurons, quelle vie menaient les dinosaures, si l’univers a des frontières, comment la vision se trouble lorsqu’on boit de l’alcool… parmi bien d’autres questions, posées par la journaliste Muriel Florin à 50 chercheurs.
Venez aussi rencontrer des scientifiques ayant planché sur une question pour la rédaction des articles de Et pourquoi donc ? samedi 5 octobre au Village des Sciences : vous aurez droit à des tête-à-tête de 10 minutes.
- En savoir plus




Village des Sciences : le musée des Confluences invite le CNRS à l’occasion de ses 80 ans

Pour cet événement inédit, les scientifiques investissent le musée du 3 au 6 octobre 2019 et vous emmènent à la découverte de projets incroyables. Près d’une cinquantaine d’activités « tout public » et de nombreux parcours pour les scolaires vous attendent pour réveiller votre curiosité !
Tous vos sens seront mis à contribution pour sentir, toucher, tester, imaginer et réveiller votre curiosité : des ateliers aux scientific-datings, des tables-rondes aux démonstrations, cet événement co-construit par le musée et le CNRS vous propose des cadres de rencontre privilégiés avec des scientifiques passionné·e·s et passionnant·e·s, qui travaillent chaque jour à repousser les limites de nos connaissances. Entrée libre et gratuite.
- Le communiqué de presse
- Programmation complète




La médaille de l’innovation 2019 du CNRS est décernée à Vance Bergeron

Vance Bergeron, directeur de recherche au sein du Laboratoire de physique de l’École normale supérieure de Lyon, fait partie des quatre lauréats de la médaille de l’innovation 2019 du CNRS, aux côtés d’Ane Aanesland, Orphée Cugat et Livio de Luca. Tous les quatre recevront cette récompense lors d’une cérémonie le 12 décembre à Paris. La médaille de l’innovation du CNRS reconnaît depuis 2011 des personnalités dont les recherches exceptionnelles ont conduit à des innovations marquantes sur le plan technologique, économique, thérapeutique et social.
- Lire le communiqué de presse
- Lire l’article de CNRS Le Journal




Le CNRS à Sport Unlimitech, le nouveau festival dédié au sport et à l’innovation

Le CNRS s’associe au premier festival dédié au sport et à l’innovation, Sport Unlimitech, lancé par l’ancien international français de rugby Frédéric Michalak, qui se tiendra à Lyon au Matmut Stadium Gerland du 19 au 21 septembre. Conscient de l’enjeu sociétal que représente la pratique sportive, et dans la dynamique des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, le CNRS s’est mobilisé en créant un « groupement de recherche Sport et Activité Physique », qui réunit environ 150 laboratoires de recherche, dont le Laboratoire de physique de l’ENS de Lyon.
- Programmation complète




Même les scientifiques ont des stéréotypes de genre… qui peuvent freiner la carrière des chercheuses

Nous avons beau être convaincus que les sciences ne sont pas qu’une affaire d’hommes, le concept de science demeure beaucoup plus fortement associé au masculin qu’au féminin dans les esprits. Ce biais automatique, déjà identifié dans la population générale, est aussi présent chez la plupart des scientifiques sans que les intéressés n’en aient forcément conscience. Et dans certaines conditions, il peut conduire des jurys pourtant rigoureux à défavoriser les femmes lors de concours pour la promotion de chercheurs et chercheuses. Ce sont les résultats d’une étude menée par des scientifiques impliquant le Laboratoire de psychologie sociale et cognitive(LAPSCO), avec le soutien de la Mission pour la place des femmes du CNRS, publiée dans la revue Nature Human Behaviour le 26 août 2019.
- En savoir plus




Conférences embarquées au Parc de la Tête d’Or

Pour célébrer les 80 ans du CNRS et dans le cadre du Festival Tout l’Monde Dehors organisé par la ville de Lyon, la Délégation Rhône Auvergne vous invite à embarquer avec un ou une scientifique d’un laboratoire local pour une mini-conférence sous forme de balade en barque sur le lac du Parc de la Tête d’Or le samedi 31 août de 14h à 18h. Une exposition complètera ce temps d’échange.
- En savoir plus




Dans le creux de l’oreille : la forme de la cochlée est un marqueur sexuel

Selon que l’on est un homme ou une femme, la partie auditive de notre oreille interne, la "cochlée", n’a pas la même forme dès la naissance. En cause : la torsion de la spirale cochléaire qui diffère selon le sexe, essentiellement à son extrémité. Mis en évidence par une collaboration franco-sud-africaine et interdisciplinaire de scientifiques principalement du CNRS, de l’UT3 Paul Sabatier et l’Université Clermont Auvergne, ce résultat a permis de mettre au point la première méthode fiable de détermination du sexe, incluant les enfants, dans les cas où l’ADN s’avère absent ou trop altéré.
- En savoir plus




Valoriser le dioxyde de carbone dans des composés à haute valeur ajoutée

Dans un contexte de changement climatique, une équipe de l’ICBMS propose une nouvelle manière de valoriser le dioxyde de carbone : la fabrication, en conditions vertes, de composés fluorés à haute valeur ajoutée, utilisés dans les industries pharmaceutique et agrochimique. Ces résultats sont publiés dans la revue Angewandte Chemie International Edition.
- En savoir plus




Création d’un laboratoire commun de recherche pour renforcer les connaissances sur les matériaux des technologies de la transition énergétique

Le CNRS, l’ENS de Lyon, IFP Energies nouvelles (IFPEN), Sorbonne Université, l’Université Claude Bernard Lyon 1 et l’Université de Strasbourg mettent en commun leurs compétences et savoir-faire pour créer, pour une durée de cinq ans, un laboratoire commun de recherche (LCR), « CARMEN », dans le domaine de la caractérisation des matériaux pour les énergies nouvelles. L’objectif est de renforcer les connaissances sur le transport moléculaire et/ou colloïdal dans des substrats poreux complexes et de développer de nouvelles méthodologies d’analyse fine de ces matériaux poreux afin d’accompagner le développement d’innovations pour la transition énergétique.
- En savoir plus




MARCHALP : expérience réussie de la traversée des Alpes en armure malgré les intempéries

Le 6 juillet dernier, une caravane composée de chevaliers en armure comme à l’époque de François 1er et du Chevalier Bayard, a réussi à franchir le col de Mary à plus de 2600 m d’altitude dans les Alpes de Haute Provence pour rejoindre l’Italie. Si le retour le lendemain, n’a pas pu se faire à pied à cause des intempéries, l’objectif de l’expérience est atteint. L’aventure a permis de revivre et de mesurer l’effort de l’Armée de 1515 avec les moyens scientifiques actuels. Ces recherches sont portées par le Laboratoire de recherche historique Rhône-alpes et impliquent notamment le laboratoire Grenoble Images Parole Signal Automatique
- En savoir plus




Réflexions sur les enjeux de la gratuité des transports collectifs

Le SYTRAL a fait appel au Laboratoire Aménagement Economie Transport pour mener une étude d’impact de la mise en place de la gratuité du réseau des Transports en Commun Lyonnais. Les conclusions de cette études sont maintenant disponibles.
- En savoir plus




Brève de science : Atmosphère et mayonnaise

Tout au long de l’été, des scientifiques vous parlent de leur recherche avec passion et en moins de 2 minutes ! Découvrez cette nouvelle série sur la chaîne du @CNRS, et abonnez-vous pour ne louper aucun épisode ! La première Brève de la série est celle d’Aurélie Colomb du Laboratoire de météorologie physique de l’Observatoire de physique du globe de Clermont-Ferrand.
- En savoir plus




Magic 2019, la traque des gaz à effet de serre

La campagne de mesures de gaz à effet de serre, Magic 2019, vient d’être lancée pour une dizaine de jours, elle implique l’Observatoire de physique du globe de Clermont-Ferrand (OPGC). Son but est de cartographier la distribution atmosphérique des gaz à effet de serre en France métropolitaine afin de remonter aux émissions de ces gaz. Soutenue par le CNES et le CNRS, elle fait suite à la campagne de démonstration Magic-CoMet de 2018.
- En savoir plus




Récidives et chronicité de l’eczéma : comment l’expliquer ?

Pourquoi les plaques d’eczéma provoquées par le contact de la peau avec un allergène réapparaissent-elles aux mêmes endroits alors que la lésion a eu le temps de guérir ? C’est sur cette question que s’est penchée une équipe de recherche du Centre international de recherche en infectiologie (CIRI). Les chercheurs ont découvert que non seulement les allergènes persistaient dans la peau pendant plusieurs semaines mais qu’ils n’étaient pas les seuls.
- En savoir plus




Les pouvoirs extraordinaires des bactéries visualisés en direct

La dissémination globale de résistances aux antibiotiques est un problème majeur de santé publique et une priorité de la recherche internationale en microbiologie. Dans ses travaux parus dans Science, Christian Lesterlin, chercheur Inserm au sein du Laboratoire microbiologie moléculaire et biochimie structurale (MMSB) à Lyon, a pu filmer avec son équipe le processus d’acquisition de l’antibiorésistance en temps réel, et a découvert un acteur essentiel mais inattendu dans son maintien et dans sa dissémination au sein des populations bactériennes.
- En savoir plus




Tuna Altinel | Déclaration commune Université Claude Bernard Lyon 1 et CNRS

Samedi 11 mai 2019, le mathématicien Tuna Altinel, Maître de conférences à l’Institut Camille Jordan dont l’Université Claude Bernard Lyon 1 et le CNRS sont tutelles, a été incarcéré en Turquie suite à sa signature en 2016 d’une pétition pour la paix. La présidence de l’Université Claude Bernard Lyon 1 et le CNRS suivent avec la plus grande attention la situation de monsieur Tuna Altinel, soucieuses de s’assurer que les droits fondamentaux des membres de la communauté universitaire, notamment sur les questions d’entrave à la circulation et les droits à la liberté d’expression, soient respectés.
- En savoir plus




L’hépatite D, un virus qui en utilise d’autres

Si la plupart des virus sont capables de se répliquer seuls dans les cellules qu’ils infectent, ce n’est pas le cas du virus de l’hépatite D (VHD). Celui-ci a besoin que le virus de l’hépatite B (VHB) co-infecte une cellule afin de se transmettre à d’autres cellules. Cette interaction, rare au sein des virus animaux, fait l’objet d’une étude de l’équipe de François-Loïc Cosset, directeur de recherche CNRS au Centre international de recherche en infectiologie (CIRI).
- En savoir plus




Festival Pop’Sciences : Retour vers le futur !

Cet événement culturel et scientifique, populaire et gratuit, s’installe pendant deux journées et soirées au cœur de La Duchère (Lyon 9e) les 17 et 18 mai. Vous êtes invités à rencontrer des chercheurs, expérimenter, jouer et débattre des avancées scientifiques et des réponses de la science aux enjeux de société. Parmi les nombreuses animations proposées, un Lab spécial « 80 ans du CNRS » intitulé : Retour vers le futur !
- En savoir plus




Étonnant vivant : de la poussière de comète aux organes bio-artificiels

Les sciences de la vie du 21e siècle révolutionnent notre vision du monde et donnent un regard inédit sur la vie, ses origines, les relations vivant et environnement, et notre futur. Sur cette thématique la délégation Rhône Auvergne organise une conférence le 16 mai, au Musée des Confluences, en présence de Catherine Jessus, directrice de recherche au Laboratoire de biologie du développement et Thierry Gaude, directeur de recherche au Laboratoire reproduction et développement des plantes. La conférence sera suivie d’une séance de dédicace de l’ouvrage « Étonnant vivant » à la boutique du musée.
- En savoir plus




Médailles 2019 : la Délégation félicite ses lauréates et lauréats

La Délégation Rhône Auvergne présente toutes ses félicitations aux médaillées et médaillés de la circonscription. Ils/Elles recevront leur récompense au cours d’une cérémonie officielle au second semestre 2019.

Médaille de bronze :
- Julien Billard, chercheur en physique à l’IPNL
- Omar Fawzi, chercheur en informatique au LIP
- Romain Quey, chercheur en sciences des matériaux au LGF

Médaille de Cristal :
- Emilie Schibler, experte en conception mécanique à l’IPNL
- Sylvie Le Floch, ingénieure de recherche en science des matériaux/élaboration ILM
- Marilyne Duffraisse, ingénieure en techniques biologiques à l’IGFL
- Nathalie Bochard, experte électronicienne au laboratoire Hubert Curien
- Sabine Philippin, responsable de la coopération internationale au LaMP




Intelligence artificielle : inauguration du laboratoire commun Behaviors.ai

Dans le domaine de la robotique de service, l’amélioration des interactions humain-robot représente un défi majeur. Inauguré le 10 avril 2019, le laboratoire commun Behaviors.ai propose de le relever. L’entreprise Hoomano qui conçoit des applications pour les robots d’interaction et le Laboratoire d’informatique en image et systèmes d’information - LIRIS (CNRS / INSA Lyon / Université Claude Bernard Lyon 1 / Université Lumière Lyon 2 / École Centrale Lyon) s’associent au sein de Behaviors.ai pour étudier et concevoir de nouvelles formes d’interactions humains-machines afin de créer des robots plus empathiques, capables d’apprendre au fur et à mesure qu’ils interagissent avec l’environnement.
- En savoir plus




Les Nanoblades : des navettes pour opérer le génome

Pour éditer le génome de façon précise, les chercheurs disposent désormais des « ciseaux génétiques » CRISPR/Cas9, outil très prometteur pour la thérapie génique. Le défi technologique aujourd’hui est d’amener cet outil jusqu’au génome de certaines cellules. Dans cet objectif, une équipe associant l’Inserm, le CNRS, l’Université Claude Bernard Lyon 1 et l’École normale supérieure de Lyon au sein du Centre international de recherche en infectiologie (CIRI) ont développé des capsules permettant d’amener CRISPR/Cas9 jusqu’à l’ADN cible : les Nanoblades.
- En savoir plus




Ma thèse en 180 secondes : finale lyonnaise

Le 28 mars dans le grand amphithéâtre de l’Université de Lyon, 14 doctorantes et doctorants présenteront en public et face à un jury leur projet de recherche en seulement trois minutes. Après cette finale locale, les deux candidats ayant reçu le 1er prix du jury et le prix du public participeront à la demi-finale nationale, en avril. Cet événement affiche complet, mais la finale sera diffusée en vidéo en direct sur la page Facebook de l’Université de Lyon.
- En savoir plus




Chez ce nématode, les mâles sont nécessaires à la reproduction, mais pas leurs gènes


Chez le ver Mesorhabditis belari, les mâles servent uniquement à aider les femelles à produire des clones d’elles-mêmes. Ce mode de reproduction inédit vient d’être décrit par des chercheurs du CNRS, de l’ENS de Lyon, de l’Université Claude Bernard Lyon 1 et du Muséum national d’Histoire naturelle, dans un article publié le 15 mars 2019 dans la revue Science.
- En savoir plus




Les sons « f » et « v » seraient apparus récemment, grâce à des changements alimentaires

Certaines consonnes comme le « f » et le « v » sont des ajouts récents aux langues, selon une équipe internationale dirigée par l’Université de Zurich et comprenant un chercheur du laboratoire Dynamique du langage. Ces nouveautés auraient été rendues possibles par les modifications de notre mâchoire et de notre denture suite à la naissance de l’agriculture et l’adoption d’un régime contenant moins d’aliments durs. Cette étude, publiée dans Science le 15 mars 2019, contredit une théorie selon laquelle la diversité phonétique des langues humaines serait restée fixe depuis l’émergence de notre espèce il y a 300 000 ans.
- En savoir plus




30 ans du Web : le CNRS à l’origine du premier site Internet français

Il y a 30 ans, au CERN, naissaient les bases du Web, une technologie de partage d’informations permettant de naviguer de contenu en contenu. En France, ce sont Wojciech Wojcik et Daniel Charnay, ingénieurs du CNRS travaillant au Centre de calcul de l’IN2P3 (CC-IN2P3) du CNRS, à Lyon, qui montèrent le premier serveur, et donc la première page web. Le 12 mars prochain, la presse est invitée à rencontrer ces pionniers du Web au CC-IN2P3, où sera aussi retransmis l’événement organisé par le CERN (en anglais).
- En savoir plus




La Semaine du Cerveau 2019

Chaque année dans plus de 120 villes de France, les chercheurs convient le grand public à des débats, des ateliers, des conférences, des expositions et des spectacles (toujours gratuits !) pour comprendre le cerveau.
À Lyon, du 5 au 20 mars, l’opération se décline sous différentes formes avec au total 10 conférences, 3 ateliers, 1 projection-commentée et 1 spectacle, autour du thème général : "Le cerveau, du génome au comportement".
En Auvergne, une semaine de conférences grand public, expositions et animations seront proposées du 8 au 15 mars. La manifestation est coordonnée par l’association Auver-Brain.
- En savoir plus




Top départ pour « Ma thèse en 180 secondes » à Clermont-Ferrand

Trois minutes pour présenter et faire comprendre son projet de recherche à un auditoire non spécialiste et diversifié : c’est le défi que relèvent chaque année les centaines de doctorant·e·s francophones qui participent au concours « Ma thèse en 180 secondes ». Le 7 mars prochain, onze d’entre eux participeront à la finale locale de l’Université Clermont Auvergne. À la clé : représenter l’Auvergne à la demi-finale nationale, et pourquoi pas la France lors de la finale francophone internationale.
- En savoir plus




Composition des communautés écologiques : une nouvelle solution pour une vieille question

Deux processus principaux – le fonctionnement des niches et l’histoire des espèces – contrôlent la diversité observée au sein d’une communauté écologique. Mais quelle est leur importance relative ? Depuis plusieurs décennies, de nombreux écologues cherchent en vain une réponse à cette question centrale de l’écologie scientifique. Deux chercheurs du Laboratoire d’écologie des hydrosystèmes naturels et anthropisés proposent une nouvelle solution qui permet enfin de répondre précisément et sans ambiguïté à cette question.
- En savoir plus




Prolifération cellulaire et développement : décryptage d’un mécanisme commun à la plante et l’animal

Le gène TCTP est présent chez tous les animaux et les végétaux ; il est impliqué aussi bien dans la formation des organes chez l’embryon que dans la prolifération des tumeurs, cancéreuses ou non. Les travaux des chercheurs de l’Inra, de l’ENS de Lyon, du CNRS, de l’Université Claude Bernard Lyon 1, et de l’Université Paris-Sud permettent d’éclaircir comment la protéine TCTP régule la multiplication cellulaire.
- En savoir plus




Le site web des 80 ans du CNRS

Le CNRS a dévoilé son site dédié à ses 80 ans le vendredi 1er février 2019. Vous pourrez par exemple y trouver les événements de l’année dans la rubrique "Le tour du CNRS en 80 jours" (ils vont être rentrés petit à petit), les témoignages de personnalités du monde entier, les ressources consacrées à cet anniversaire (la fresque RATP, le clip des 80 ans…).
- Découvrir le site des 80 ans du CNRS




Ces fossiles étranges sont cousins des oursins

Ces animaux de quelques centimètres prospéraient dans les océans il y a environ 500 millions d’années. Mais en raison de leur morphologie atypique, les scientifiques ont longtemps eu du mal à replacer les stylophores dans l’arbre du vivant. Leur appendice est-il l’équivalent d’une queue ? Ils seraient alors des ancêtres des vertébrés. Mais leur squelette, constitué de multiples plaques, évoque plutôt celui des échinodermes (oursins, étoiles de mer), bien qu’il soit dépourvu de leur symétrie caractéristique. Une équipe dirigée par Bertrand Lefebvre, chercheur CNRS au Laboratoire de géologie de Lyon, a pu clore ce débat vieux de 150 ans grâce aux fossiles exceptionnels du gisement de Bou Izargane (Maroc).
- En savoir plus




Rencontres Montagnes et Sciences à Lyon

Le festival de courts-métrages d’expéditions scientifiques en montagne organisé par l’association Montagnes et Sciences, en collaboration avec l’association Astu’Sciences et en partenariat avec le CNRS, revient pour sa deuxième édition à Lyon, le 5 février. L’Université de Lyon, partenaire de l’édition lyonnaise, accueillera le festival dans son grand amphithéâtre à partir de 19h30.
- En savoir plus




Le CNRS vous présente ses meilleurs vœux pour 2019




Des capteurs chimiques miniaturisés pour surveiller le fonctionnement du cerveau

Une équipe de chercheurs Inserm et CNRS a réussi à développer des capteurs chimiques de nouvelle génération pour surveiller le métabolisme du cerveau, notamment lors d’accidents vasculaires cérébraux, de traumas ou de crises épileptiques. D’une taille inférieure à 15 µm, ces outils permettent de suivre ce qui se passe dans le cerveau en minimisant les lésions du tissu nerveux afin d’obtenir des données beaucoup plus fiables et représentatives des échanges neurochimiques. Ces travaux ont été publiés dans la revue ACS Central Science.
- En savoir plus




Incendie sur La Doua

Un incendie s’est déclaré ce matin (17/01/2019) aux environs de 9h au bâtiment Mendel de la Doua. Il a été suivi de plusieurs explosions. Nous comptons trois blessés légers. L’incendie a été maîtrisé. Aucune émanation toxique n’a été relevée. Une cellule psychologique est mise en place pour les agents CNRS pour écoute ou prise de rendez-vous.
- En savoir plus




Rencontres Montagnes et Sciences à Cébazat

Le festival de courts-métrages d’expéditions scientifiques en montagne organisé par l’association Montagnes et Sciences, en collaboration avec l’association Astu’Sciences et en partenariat avec le CNRS, revient pour sa troisième édition en Auvergne, le 18 janvier à 20h au Sémaphore à Cébazat. En plus des séances de projections, des stands d’animations seront proposés dans le hall du Sémaphore en amont de la séance à partir de 14h.
- En savoir plus




La physique pour voir à l’intérieur des tumeurs

Une équipe de physiciens de l’Institut Lumière Matière, en collaboration avec le Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon, a démontré le potentiel, pour la cancérologie, d’une technique d’imagerie uniquement basée sur les propriétés physiques des tumeurs. Elle permet de différencier des populations de cellules de malignités différentes et de suivre l’efficacité d’un traitement anticancer. Ces résultats, publiés dans Physical Review Letters le 8 janvier 2019, devraient aider à la conception de nouvelles molécules thérapeutiques et à la personnalisation des traitements.
- En savoir plus




Un modèle pour décrire l’hydrodynamique des foules

En étudiant les déplacements de coureurs au départ de marathons, des chercheurs du Laboratoire de Physique rattaché au CNRS, à l’ENS de Lyon et à l’Université Claude Bernard Lyon 1 viennent de montrer que les mouvements collectifs de ces foules peuvent être décrits comme des écoulements liquides. Leurs résultats, publiés dans Science le 4 janvier 2019, leur permettent de prédire comment les fluctuations de vitesse et de densité se transmettent au travers des foules massives. Ainsi, les flux observés avant une course à Chicago en 2016 ont permis de prédire celui de milliers de coureurs face au départ du marathon de Paris en 2017.
- En savoir plus




PHARE - Tester les moteurs d’avions du futur

Consacré aux machines tournantes, l’Equipex PHARE, équipement scientifique d’excellence français, a été inauguré le 6 décembre 2018 sur le campus de l’École centrale de Lyon en présence de Frank Debouck, directeur de l’École et de ses partenaires. PHARE (Plateformes macHines tournantes pour la mAîtrise des Risques Environnementaux) associe depuis 2012 des unités mixtes de recherche françaises de premier plan (LTDS, LMFA, LaMCoS, MATEIS) et deux industriels fortement impliqués (Safran Aircraft Engines, motoriste aéronautique de premier rang mondial, et EDF).
- En savoir plus




Myopathie : un gain de force musculaire chez la souris

Des souris atteintes de dystrophie musculaire de Duchenne récupèrent plus de 20% de force musculaire grâce à la metformine. Ce résultat visant à stopper le processus de remplacement progressif des fibres musculaires par du tissu fibreux caractéristique de cette maladie a été obtenu grâce aux travaux de l’équipe de Bénédicte Chazaud, chercheuse Inserm au sein de l’Unité 1217 de l’INMG. Ces travaux sont publiés dans la revue Cell Reports.
- En savoir plus




Un mathématicien CNRS lyonnais sélectionné par l’Europe

L’European Research Council (ERC) a communiqué le 29 novembre la liste des bénéficiaires des bourses "ERC Consolidator Grant" qui financent de manière importante les recherches exploratoires des chercheur·ses d’excellence ayant entre sept à douze ans d’expérience après l’obtention de leur thèse. Vincent Pilloni, chercheur CNRS à l’UMPA de l’ENS de Lyon fait partie des bénéficiaires avec le projet HiCoShiVa (Higher coherent cohomology of Shimura varieties).
- En savoir plus




ExoMars 2020 : Sélection du site d’atterrissage Oxia Planum

Oxia Planum sera le site d’atterrissage de la mission ExoMars 2020, seconde mission du programme ExoMars, menée par l’ESA, en coopération avec Roscosmos. Il a été proposé par un consortium international, dirigé par deux laboratoires français, l’IAS (Paris-Sud) et le LGL-TPE (Lyon). Oxia Planum a été analysé notamment grâce aux données de l’instrument OMEGA, développé par l’IAS et le CNES, embarqué à bord de la sonde européenne Mars Express. La mission ExoMars 2020 sera lancée en juillet 2020 pour atterrir sur la planète rouge en mars 2021.
- En savoir plus




Talents CNRS 2018 : Lyon se distingue par la diversité des profils

Sept membres de laboratoires lyonnais voient la qualité de leurs travaux récompensée par les Médailles de cristal, de bronze et d’argent du CNRS. Annoncées au printemps dernier, ces distinctions seront remises en novembre lors d’une cérémonie spéciale. Elles s’ajoutent à la Médaille de l’innovation remise le 10 octobre à Paris à la biologiste lyonnaise Valérie Castellani.
- En savoir plus




Un récepteur des sels biliaires contrôle la réplication du virus de l’hépatite B

Des chercheurs du CIRI soutenus par l’ANRS montrent le lien entre l’activation d’un récepteur des sels biliaires présent dans les cellules du foie et la diminution de la réplication du virus de l’hépatite B chez des souris infectées par ce virus. Cette étude coordonnée par le Pr. Patrice André (Université Claude Bernard Lyon 1) vient de faire l’objet d’une publication dans la revue The FASEB Journal.
- En savoir plus




Un pas décisif vers l’industrialisation de matériaux nano-poreux (MOFs) est franchi

Meilleure compression de gaz pour leur stockage, solutions de refroidissement pour les data center ou les bâtiments, purification de l’air, accélération de cicatrisation… autant d’applications pour lesquelles les matériaux nano-poreux (MOFs) seront utilisés pour répondre aux grands défis de demain (santé et énergie). En 2018, les partenaires d’un projet européen, coordonné par David Farrusseng, chercheur à l’IRCELYON, ont développé deux procédés de synthèse des MOFs à l’échelle pré-industrielle et à un coût compétitif rendant possible ces applications.
- En savoir plus




Les lézards rêvent-ils comme nous ?

Des chercheurs de l’équipe Sommeil du CRNL en collaboration avec un collègue du laboratoire MECADEV ont confirmé que les lézards possèdent deux états de sommeil comme l’Homme, les autres mammifères et les oiseaux. Ils ont ainsi validé les résultats d’une étude de 2016 faite sur le lézard Pogona vitticeps et l’ont répétée sur un autre lézard, le tégu argentin. Leurs résultats, publiés dans PLOS Biology le 11 octobre 2018, révèlent des différences entre les espèces, posant de nouvelles questions sur l’origine des phases de sommeil.
- En savoir plus




La médaille de l’innovation 2018 du CNRS est décernée à Valérie Castellani

Valérie Castellani, chercheuse CNRS à l’INMG, fait partie des trois lauréats de la médaille de l’innovation 2018 du CNRS, aux côtés de Thierry Chartier et Daniel Le Berre. Tous les trois recevront cette récompense lors d’une cérémonie le 10 octobre à Paris. La médaille de l’innovation du CNRS récompense depuis 2011 des personnalités dont les recherches exceptionnelles ont conduit à des innovations marquantes sur le plan technologique, économique, thérapeutique et sociétal.
- Lire le communiqué de presse
- Lire l’article de CNRS Le Journal




Cérémonie du Prix du jeune chercheur de la Métropole de Lyon

La Métropole de Lyon en partenariat avec l’Université de Lyon, a décerné le 9 octobre, à l’occasion de la 27ème édition de la Fête de la Science, le Prix du Jeune Chercheur 2018 à trois scientifiques ayant effectué leur thèse dans des laboratoires lyonnais :
- Sarah Huet, qui a mené sa thèse au CRCL, pour le rapport scientifique "Caractérisation moléculaire du lymphome folliculaire : conséquences physiopathologiques et cliniques"
- Sara Valencia Garcia, ex-doctorante au CRNL, pour le rapport scientifique "Le sommeil paradoxal et la maladie de Parkinson"
- Pol Grasland-Mongrain, qui a effectué sa thèse au Laboratoire de physique de l’ENS de Lyon, pour le rapport scientifique intitulé "Application de la force de Lorentz en acoustique médicale"
- En savoir plus




Deux doctorantes lyonnaises lauréates des bourses de recherche L’Oréal-UNESCO 2018

Le 8 octobre, dans le cadre de la Fête de la Science, la Fondation L’Oréal a dévoilé les 30 jeunes chercheuses lauréates de son programme L’Oréal-UNESCO Pour les femmes et la science France, qui se voient décerner une bourse de recherche et bénéficieront d’un programme de formation au leadership, complémentaire à leur parcours scientifique, afin d’avoir les moyens de briser plus facilement le plafond de verre. Parmi les lauréates, deux doctorantes lyonnaises :
- Delphine Geyer, en thèse au Laboratoire de physique de l’ENS de Lyon : "Étudier la propagation sonore pour comprendre les mouvements de masse"
- Céline Pagis, doctorante à l’IRCELYON : "Des nanomatériaux contre le gaspillage alimentaire"
- En savoir plus




Des composés thérapeutiques sans métaux, économiques et écologiques

La synthèse de composés thérapeutiques nécessite souvent l’utilisation de catalyseurs métalliques. Des équipes de l’ICBMS et du Laboratoire de chimie ont développé une méthodologie alternative, plus verte et économique, de synthèse de composés complexes d’intérêt biologique, sans utiliser de métaux. Cette synthèse repose sur l’utilisation d’éosine. Ces résultats sont publiés dans Angewandte Chemie International Edition.
- En savoir plus




Quand un robot menaçant améliore les performances cognitives

Un robot humanoïde peut-il influencer par sa simple présence les performances cognitives humaines ? Dans cette étude, publiée dans Science Robotics le 15 août 2018, des chercheurs du LAPSCO montrent que la simple présence d’un robot connu pour son antipathie (plutôt que sa sympathie) augmente la sélectivité de l’attention de manière comparable à la présence d’un observateur humain.
- En savoir plus




Deux chercheurs CNRS lyonnais sélectionnés par l’Europe

L’European Research Council (ERC) a communiqué fin juillet la liste des bénéficiaires des bourses "ERC Starting Grant" qui financent de manière importante les recherches exploratoires de jeunes chercheurs. Deux lauréats CNRS lyonnais ont été retenus :
- Loïc Salmon, chercheur CNRS à l’ISA : projet PARAMIR en physico-chimie biologique
- Julien Billard, chercheur CNRS à l’IPNL : projet CENNS en physique
- En savoir plus




2017, une année avec le CNRS en Rhône Auvergne

Découvertes incontournables, projets ambitieux et moments forts... Un condensé des aventures scientifiques et humaines de l’année écoulée est à découvrir dans 2017, une année avec le CNRS en Rhône Auvergne.
- Télécharger le document
- Consulter l’édition nationale




Étienne Ghys élu Secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences

Étienne Ghys, directeur de recherches CNRS et membre de l’UMPA, vient d’être élu Secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences pour la première division (sciences mathématiques et physiques, sciences de l’univers, et leurs applications). Succédant à Catherine Bréchignac, il prendra ses fonctions le 1er janvier 2019. Mathématicien, ses travaux scientifiques portent sur la géométrie, la topologie et les systèmes dynamiques.
- En savoir plus




Une voix pour la vie ? La hauteur de notre voix est déterminée avant que nous parlions

Le pleur d’un bébé n’informe pas seulement sur son état de santé, d’insatisfaction ou de douleur. Selon une équipe scientifique internationale impliquant Florence Levréro (UJM) et Nicolas Mathevon (UJM et Institut universitaire de France), membres de l’Equipe de neuro-éthologie sensorielle (ENES) à l’Institut des neurosciences Paris Saclay (CNRS/Université Paris-Sud), la tonalité du pleur d’un bébé âgé de 3 mois donne une idée fiable de la hauteur de sa voix à 5 ans. Ce résultat, publié dans la revue internationale Biology Letters, souligne l’importance des premiers stades de la vie sur le développement de l’individu.
- En savoir plus




Chalcis, ancien port de Thèbes : un carrefour maritime médiéval en Grèce

Exposées dans les musées du monde entier, les céramiques byzantines sont les vestiges d’un ancien empire qui a dominé le bassin méditerranéen pendant près de dix siècles. Sylvie Yona Waksman, chercheuse au laboratoire ArAr en collaboration avec des collègues grecs, s’est penchée sur une production de céramiques très répandue nommée « Main Middle Byzantine Production ». Ces céramiques retrouvées aux quatre coins de la Méditerranée gardaient le secret sur leurs origines jusqu’à ce que les scientifiques les rattachent à Chalcis, l’ancien port de Thèbes. Ils sont ensuite parvenus à déterminer que Chalcis était un « hub » maritime dont les marchandises furent acheminées de Marseille à Saint-Jean d’Acre jusqu’à Chersonèse en Crimée. Ces résultats viennent d’être publiés en ligne sur le site de Journal of Archaeological Science : Reports.
- En savoir plus




Scientific breakthrought program : 6 projets lauréats pour un financement de 1,2 millions d’Euros par projet

Afin de donner au volet académique de l’IDEXLYON toute son ampleur, l’Université de Lyon a lancé l’appel à projets Scientific Breakthrough Program (SBP) au mois de décembre 2017. Les lauréats de cet appel disposeront d’un financement maximum de 1,2 million d’euros sur 3 ans pour soutenir des activités de recherche innovantes et ambitieuses, répondant à des enjeux majeurs, scientifiques et socio-économiques. L’appel à projet implique 24 laboratoires dont 19 sous tutelle CNRS autour de 6 projets.
- En savoir plus




Convention de site : le CNRS et les établissements d’enseignement supérieur et de recherche fixent un cap pour Lyon Saint-Etienne

Le CNRS signe ce 26 juin une convention de site pour Lyon Saint-Etienne avec les établissements d’enseignement supérieur et de recherche et l’Université de Lyon. Ce document quinquennal formalise leurs engagements et objectifs dans le cadre d’une politique de recherche concertée sur le territoire. Il rappelle en préambule l’importance du site Lyon – Saint-Etienne, « second site français après Paris Saclay en termes de moyens humains, premier dans le domaine des sciences pour l’ingénieur, (…) et dans les trois premiers dans les domaines de la biologie, des sciences humaines et sociales, et de la chimie ».
- En savoir plus




Numéro de Pulse ! spécial CNRS

Le dernier numéro de la lettre d’information Pulse ! de la SATT Pulsalys est aux couleurs du CNRS avec une sélection d’innovations issues de ses laboratoires. Au sommaire, notamment : un édito de Marie-Pierre Comets, directrice de l’innovation et des relations avec les entreprises au CNRS, la startup OncoFactory issue de l’INMG , la méthode de décryptage des sucres de l’ILM, le dispositif de diagnostic de l’autisme "Digitrack" de l’ISC ou encore l’outil d’analyse physico-chimique de l’ISA et de l’IMP.
- En savoir plus

Haut de page

Covid-19 : informations pratiques


Si vous ne savez pas comment vous connecter à l’intranet.

Soutenez la recherche, faites un don à la Fondation CNRS

Des portails pour la culture scientifique


Le portail de la culture scientifique de l’Université de Lyon


Partager les savoirs et les innovations en Auvergne

La circonscription Rhône Auvergne compte deux bassins scientifiques :


dont le CNRS est membre

et

CNRS le journal

JPEG - 4.9 ko

Rayonnement du CNRS

JPEG - 3.9 ko

Vous avez consacré tout ou partie de votre carrière au CNRS et vous souhaitez garder ce lien : adhérez à l’association des amis du CNRS.

Travailler au CNRS

Métiers, recrutement, concours, mobilité... Retrouvez toutes les informations sur le site

Pôle de compétitivité


Chimie-Environnement Lyon et Rhône-Alpes

CNRS Rhône Auvergne
2 av. Albert Einstein
BP 61335
69609 Villeurbanne cedex
Tél : 04 72 44 56 00
Fax : 04 72 44 56 73

En savoir plus

Rechercher sur tous les sites du CNRS

Le CNRS Annuaires Mots-Clefs du CNRS Autres sites Accueil Imprimer Contact Crédits Plan du site Intranet CNRS